Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
SCIENCES

Mineure Médiation Scientifique (MS)

La mineure Médiation Scientifique (MS) est une mineure transdisciplinaire thématique.

Elle offre aux étudiants de L2 et L3 l'opportunité d'appréhender les notions de médiation, vulgarisation, communication associées à « la science » – du discours scientifique au discours de vulgarisation – à la fois sur un plan théorique et pratique. Cette mineure leur permet également de développer leur culture générale en approfondissant certaines disciplines : français, anglais, histoire et philosophie des sciences, sociologie, numérique et Internet.

La mineure MS s’adresse aux étudiants entrant en L2 ou L3 désirant compléter leur majeure disciplinaire par une formation axée sur la communication, la médiation et le journalisme scientifique. Les étudiants ont également le choix en L3 de réaliser leur mineure MS en suivant la majeure pluridisciplinaire de sciences qui permet d’obtenir le diplôme de la Licence de Sciences et Technologie.

Vous pouvez, pour en savoir plus, consulter la plaquette de présentation (PDF) de la mineure et visionner le film de présentation.

Compétences

- Maitriser l’art de la synthèse : comprendre et restituer les données scientifiques, rédiger des articles de vulgarisation sous différents formats (brève, édito, revue...), illustrer la science (photos, vidéos, schémas, sketchnotes...).

- Communiquer la science aux publics : animer des ateliers de médiation, savoir s’exprimer, s’adapter au public, utiliser les supports et les réseaux de communication numérique.

- Concevoir des médiations scientifiques novatrices : créer des contenus, des supports et des outils numériques et non numériques, élaborer des déroulés pédagogiques prenant en compte des publics ciblés, s'initier à la muséologie moderne.

- Enrichir ses connaissances et ses pratiques : interagir avec les chercheurs et les laboratoires, réaliser une recherche documentaire fiable et efficace, assurer une veille scientifique, technologique, numérique et professionnelle.

- Gérer des projets de médiation : savoir travailler en équipe, planifier et coordonner un projet, communiquer, médiatiser et évaluer l’impact des actions de médiation scientifique.

- Obtenir la certification PIX : acquérir et valider les compétences numériques définies dans le cadre du référentiel européen DIGCOMP.

Débouchés professionnels

Les étudiants ayant suivi l’intégralité du parcours mineure MS auront acquis les bases nécessaires à la pratique d’une activité de médiation scientifique et pourront s’engager d’emblée dans le monde associatif et/ou professionnel. Bien sûr ils pourront également poursuivre leurs études s’ils le souhaitent, en postulant aux masters scientifiques disciplinaires, aux masters de communication scientifique, aux masters MEEF (Métiers de l’Education, de l’Enseignement et de la Formation), ou aux masters d’ingénierie pédagogique.

Les métiers de la médiation scientifique sont extrêmement diversifiés et en perpétuelle évolution pour être en phase avec les attentes socio-culturelles: création et animation d’événements culturels (musées, parcs naturels...), veille technologique et communication institutionnelle (entreprises, centres de recherche, collectivités territoriales...), rédaction à destination des publics (blogs, presse, éditions scientifiques...), appui à la pédagogie, formation et capitalisation des savoirs (universités, écoles d’ingénieurs...).

Organisation

Les enseignements se déroulent sur deux ans (L2 et L3) et s’adossent aux majeures disciplinaires de la Faculté des Sciences et Ingénierie.

- L’ensemble des UE de la mineure Médiation Scientifique assurent une progression continue et coordonnée dans l’acquisition des compétences de médiateur scientifique.

- Les bases théoriques et techniques de la médiation scientifique sont introduites et mises en pratique dès le S3, puis approfondies au cours des semestres suivants.

- Deux stages et expériences de terrain sont proposés : stage ASTEP (S4) et stage Fête de la science (S5).

- Une pédagogie innovante est déployée par une équipe hybride composée d’enseignants-chercheurs, de formateurs de la bibliothèque universitaire de SU et de professionnels de la médiation pour assurer une formation pré-professionnelle adaptée aux débouchés existants

 

 

 

L2-S3

UE 1
La boîte à outils numérique du médiateur scientifique


(6 ECTS)

UE 2

De la publi aux publics


(6 ECTS)

 

 

L2-S4

 UE 3
Techniques de communications scientifiques


(6 ECTS)

UE 4
ASTEP


(3 ECTS)

 

 

L3-S5

UE 5

Gestion de projets innovants de médiation scientifique

 

(9 ECTS)

 

UE 6

Stage Fête de la Science à SU

 

(3 ECTS)

 

L3-S6

 UE 7

Création d'un évènement de communication scientifique (projet collectif)

 

(6 ECTS)

 

UE 8

Challenges of the short Talks

 

(3 ECTS)

 

Les enseignements sont assurés par des enseignants ou enseignants-chercheurs pour les UE de culture générale et par des professionnels de la médiation-communication scientifique pour les UE de communication scientifique.

Publics visés

La mineure Médiation Scientifique est proposée aux étudiants de la Faculté des Sciences et Ingénierie entrant en L2 et/ou L3, qui souhaitent compléter leur majeure disciplinaire par une formation pré-professionnalisante axée sur la communication, la médiation et le journalisme scientifique.


Certaines UE de la mineure MS pourront également être choisies comme UE optionnelles d’ouverture, dans la limite des places disponibles.

Coordonnées

Coordonnées
Responsable
Responsable
LACLEF Christine (à partir de septembre 2019)

christine.laclef@sorbonne-universite.fr
Responsable administratif
SPANNELLA Fabien (à partir de septembre 2019)

fabien.spannella@sorbonne-universite.fr

Scolarité
TURQUIER Shirley
01 44 27 31 59
licence.sen@upmc.fr

En savoir +

picto-flecheSite de la mention : http://www.licence.sen.upmc.fr/
picto-flechePage de la composante

30/04/19

Traductions :

    Chiffres clés

    La faculté des Sciences et Ingénierie compte :

    • 79 laboratoires de recherche
    • 21 fédérations de recherche
    • 22 départements de formation
    • 4 observatoires - l'Observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer - l'Observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer - l'Observatoire océanologique de Roscoff - l'Observatoire des sciences de l'univers (OSU) Ecce Terra
    • 3 instituts et école - l'Institut d'astrophysique de Paris - l'Institut Henri Poincaré - l'école Polytech Paris
    • 6 UFR - Ingénierie - Physique - Sciences de la Vie - Mathématiques - Terre, environnement, biodiversité - Chimie
    • 3252 personnels
    • 20800 étudiants dont 2700 doctorants

    Brochure sur l'offre de formationde la faculté des Sciences et Ingénierie

    18/01/19