Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
SCIENCES

Un diplômé dédoublé cette année pour faire face à la demande

Depuis 2000, la présence d’une équipe opérationnelle d’hygiène, composée de techniciens bio-hygiénistes, d’infirmières et de médecins hygiénistes, est obligatoire dans chaque établissement hospitalier. Son objectif : lutter contre les maladies nosocomiales. Aujourd’hui, bien que ces infections aient déjà sensiblement diminué, le besoin se fait toujours sentir de techniciens bio-hygiénistes performants, capables d’organiser tous les contrôles. Et désormais non plus seulement au niveau de l’hôpital, mais aussi des collectivités (crèches, maisons de retraites, centres sportifs, industries, hôtels…). C’est pourquoi, à partir de la rentrée 2009-2010, la LP biohygiène : prévention et surveillance des infections nosocomiales comprendra deux filières distinctes : biohygiène hospitalière et biohygiène communautaire.

Créée en 1990 en partenariat avec l’École nationale de chimie, physique, biologie de Paris (ENCBP) par Anne-Marie Lavenaire, enseignante en microbiologie à l’ENCBP et toujours à la tête de la formation, cette licence professionnelle se prépare en alternance, dans le cadre du CFA des Sciences. Elle ouvrira ses portes à une vingtaine d’étudiants-apprentis titulaires du BTS analyses de biologie médicale, du DUT de biologie appliquée (option analyses biologiques et biochimiques), du DETAB (diplôme d’état de techniciens d’analyse biomédicale ou aux tenants d’un Deust BSE ou d’un L2 ayant les compétences requises en microbiologie médicale. Durant un an, tous se formeront en microbiologie appliquée, à la lutte contre les infections nosocomiales ou encore à l’hygiène de l’environnement, avec un rythme d’alternance université/entreprise de quatre semaines.

Contacts

Responsable

Anne-Marie Lavenaire, 01 44 08 06 50, hygiene.hospitaliere@encpb.org (yhygiene.hospitaliere @ encpb.org)

 

Responsable de la formation à Sorbonne Université

Valérie Messent, 01 44 27 36 57, valerie.messent @ sorbonne-universite.fr

12/01/18

Traductions :

    Un diplômé dédoublé cette année pour faire face à la demande

    Depuis 2000, la présence d’une équipe opérationnelle d’hygiène, composée de techniciens bio-hygiénistes, d’infirmières et de médecins hygiénistes, est obligatoire dans chaque établissement hospitalier. Son objectif : lutter contre les maladies nosocomiales. Aujourd’hui, bien que ces infections aient...

    » Lire la suite