Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
SCIENCES

Parcours Génétique et épigénétique (M2)

La génétique étudie la structure, l’expression, le maintien et la transmission des gènes et des génomes. C’est une discipline transversale et multi-échelle qui peut s’appliquer à l’étude de n’importe quel mécanisme en biologie (évolution, développement, fonctionnement du système immunitaire, du système nerveux, des écosystèmes, etc…), de la cellule et la molécule uniques jusqu’aux écosystèmes, en passant par les organismes et les populations. En complémentarité avec les approches moléculaires, cellulaires et immunitaires, la génétique contribue également pour une part importante à l’étude des maladies complexes et, en particulier, à la cancérologie.

La génétique a connu ces 15 dernières années une série de bouleversements techniques et théoriques. L’objectif des enseignements du parcours vise à former de jeunes généticiens au fait de ces développements récents et de les rendre aptes à relever les défis technologiques, conceptuels et sociétaux que posent actuellement l'évolution rapide du domaine.

Compétences

Compétences disciplinaires

Avoir une connaissance approfondie de la biologie en général et des connaissances spécialisées dans certains domaines disciplinaires liés à la génétique ; avoir une connaissance des grands principes de la génétique moderne ainsi que des développements technologiques récents ; maîtriser les techniques de base et les appareillages utilisés en biochimie, génétique moléculaire, génétique cellulaire, biologie cellulaire ou l'analyse statistique et bioinformatique de données de séquences ; savoir appliquer ces techniques et ces méthodes à différentes questions en biologie.

Compétences transversales

Veille technologique :

  • savoir gérer des ressources bibliographiques (bases de données, journaux scientifiques en ligne) ; maîtriser la littérature scientifique liée à son domaine professionnel et être capable d’en faire une synthèse.

Expertise :

  • savoir faire une analyse critique de résultats scientifiques (les siens et ceux des autres). Savoir apprécier la qualité et la pertinence d’un travail ou d’une démarche scientifique.

Conseil :

  • savoir utiliser ses connaissances et faire preuve de créativité pour poser puis résoudre un problème scientifique par le biais d’une démarche expérimentale.

Insertion/évolution dans l’environnement professionnel :

  • avoir une capacité d’apprentissage et d’adaptation ; savoir organiser son travail et travailler en équipe ; savoir communiquer ses résultats (exposé oral ou sur poster, rédaction de rapports écrits) et défendre un projet devant des contradicteurs ; maîtriser l’anglais scientifique.

Débouchés professionnels

A l’issue de leur formation, les étudiants peuvent s’orienter vers la recherche fondamentale ou appliquée, dans des organismes publics ou des entreprises privées. Ceci peut se faire soit par la préparation d’une thèse de doctorat, soit directement après l'obtention du diplôme de master, par l’obtention d’un contrat d’ingénieur d’études, ou équivalent. Certains étudiants choisissent également de reprendre des études, soit dans la continuité de leur projet professionnel initial (médecins, ingénieurs, …), soit pour acquérir une double compétence (bioinformatique, marketing, management, valorisation, journalisme, ...).

Organisation

Trois thématiques sont proposées :

  1. Bases moléculaires de l’oncogenèse (BMO) (en partenariat avec le parcours "Biologie cellulaire, Biologie du développement & Biologie des cellules souches) qui aborde tous les aspects de la biologie et de la génétique des tumeurs,
  2. Biochimie & Génétique de l’ARN (BGA) (en partenariat avec le parcours "Biochimie & Biologie moléculaire") qui traite du métabolisme et des nombreux rôles des différents types d’ARN connus,
  3. Génome, Epigénétique & Génétique humaine (GEpiGeH) qui forme à l’analyse des génomes et des modifications épigénétiques, dans une perspective fondamentale ou appliquée.

Publics visés

Les promotions de M2 sont d’environ 40 étudiants par an répartis sur les trois thématiques. Le parcours est ouvert aux étudiants issus des filières scientifiques (master 1 ou équivalent) et médicales (médecine, pharmacie) des universités françaises ou étrangères, ainsi qu’aux élèves issus des écoles d’ingénieurs. Les thématiques du parcours peuvent également être suivies dans le cadre de la formation permanente, étant entendu qu’il s’agit d’une formation à plein temps sur l’année.

Admission

Les étudiants doivent posséder une formation de base dans les domaines de la génétique classique et moléculaire, équivalente à celle offerte dans le cadre de la licence des sciences du vivant de Sorbonne Université. Les étudiants médecins doivent suivre un module spécifique en S2, leur permettant d’approfondir leurs connaissances dans ces domaines avant d’intégrer le M2. Les élèves des grandes écoles et des écoles d’ingénieurs peuvent éventuellement être dispensés du M1, après analyse individuelle de leur dossier.

Coordonnées

Coordonnées
Responsable
Responsable administratif
MESSIAS Aurélie
01 44 27 34 36
master.bmc@upmc.fr
Adresse
Sorbonne Université
Département de formation
Biologie moléculaire et cellulaire
Master "Sciences, Technologies, Santé"
Tour 33-34
Bureau 111, 1er étage
4 place Jussieu
75252 Paris Cedex 05

tél. 01 44 27 34 36

master.bmc@upmc.fr
Scolarité
JOSEPH Carine
01 44 27 35 35
bmc.pedago1@upmc.fr

En savoir +

picto-flecheSite de la mention : http://www.master.bmc.upmc.fr

16/01/18

Traductions :

Chiffres clés

La faculté des Sciences et Ingénierie compte :
79 laboratoires de recherche
21 fédérations de recherche
22 départements de formation
4 observatoires - l'Observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer - l'Observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer - l'Observatoire océanologique de Roscoff - l'Observatoire...

» Lire la suite