Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
SCIENCES

CFA AFI 24

Le CFA AFI 24, un partenaire privilégié pour 5 filières en apprentissage de l’Sorbonne Université

Le CFA AFI 24 Ile-de-France, qui dépend de l’organisme gestionnaire AFI 24 (Union des Industries Chimiques Ile-de-France), est depuis 2002 l’un des partenaires privilégiés de l’Sorbonne Université pour ses filières en apprentissage dans le secteur de la chimie :
- les 3 licences professionnelles Métiers de la biotechnologie, Métiers de la chimie de formulation et Métiers de la chimie organique,
- ainsi que les 2 spécialités de master Chimie de Paris centre et Marketing de la santé.

« L’AFI 24 étant un CFA hors murs, toutes ces formations sont dispensées dans nos locaux, avec l’appui des entreprises du secteur, à des apprentis que nous avons sélectionnés en commun avec l'université », explique Gérard Lhommet, professeur à l’Sorbonne Université et responsable des diplômes de chimie en apprentissage.

Le lien étroit entre le CFA et l’université, assuré par Gilles Serrure chargé de mission à l’AFI 24, permet des apports pédagogiques intéressants répondant à des attentes concrètes des entreprises. Ainsi, dans chacune des filières, est intégrée une unité d’enseignement Hygiène, sécurité, environnement et qualité, au terme de laquelle tous les apprentis passent le brevet de secouriste. Conscient des fortes exigences du secteur en matière de maîtrise de l’anglais, le CFA leur fait passer le TOEIC.

« Nous sommes des concentrateurs de besoins des entreprises », confirme Ludovic Devoldère, directeur général de l’AFI 24. A l’AFI 24, comme à l’Sorbonne Université, l’apprentissage est vu comme le sas parfait entre université et entreprise. Pari gagnant : les diplômés enregistrent un taux de 94% d’insertion six mois après leur sortie.

http://www.afi24.org/

Catherine Piraud-Rouet - 05/01/18

Traductions :

    Joséphine, apprentie chez Véolia

    "Après un bac scientifique, j’ai fait une première année de biologie géologie physique chimie, j’ai continué en deuxième année de biologie, mais c’était trop général. Surtout, j’envisageais mon avenir professionnel et il m’apparaissait le manque cruel d’expérience et ma ressemblance avec les étudiants...

    » Lire la suite