Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
SCIENCES

Claude Bardos

 

 

 

Claude Bardos reçoit le ICIAM Maxwell Prize 2019, pour ses contributions fondamentales aux équations aux dérivées partielles nonlinéaires, à la théorie cinétique, et à la mécanique des fluides mathématique.

 

 

 

 

Claude Bardos est né en 1940 à Paris, où, checheur CNRS, il soutient sa Thèse d'Etat en 1969 sous la direction de Jacques-Louis Lions. Depuis il a été Professeur dans plusieurs universités en France et principalement à Paris, où il a été professeur à l'Ecole Normale Supérieure. Il a participer à créer une équipe de mathématiques appliquées à l'Université Paris Denis Diderot (Paris 7) où il est maintenant Emerite et membre du Laboratoire Jacques-Louis Lions.

 

Claude Bardos a eu une influence importante, directe ou non, sur des générations de mathematiciens appliqués qui ont été inspirés par ses travaux fondmentaux sur les équations aux dérivées partielles hyperboliques, les équations cinétiques, les limites de systèmes de particules  et sur l'équation de Vlasov.  Ses recherches profondes  et innovantes en dynamique des fluides ont fait progresser notre connaissance des équations d'Euler de la dynamique des gaz, de l'équation de Navier-Stokes et des problèmes de couches limites.

 

 

Le vaste spectre de ses contributions comprend les équations aux dérivées partielles nonlinéaires, la théorie du contrôle, les asymptotiques hautes-fréquences ainsi que les méthodes  numériques.  Son approche démontre un choix remarquable de sujets, transformant des intuitions physiques en mathématiques rigoureuses.. Au début des années 1990, dans un travail conjoint avec Golse et Levermore, il utilise les lemmes de moyenne en vitesse pour montrer que les solutions renormalisées de DiPerna et  Lions de l'équation de Boltzmann mènent à des solutions faibles de Leray-pour les équations de Navier-Stokes.  Un autre exemple de cet esprit se retrouve dans son approche des multi-configurations dépendant du temps pour le modèle de Hartree-Fock où il découvre des structures analytiques et géométriques  profondes fournissant une nouvelle compréhension  des mécanismes quantiques et ouvrant la voie à des méthodes numériques plus efficaces pour les questions de chimie quantique.

 

Claude Bardos a transformé le paysage des mathématiques appliquées durant les 40 dernières années en améliorant notre compréhension qualitative des équations aux dérivées partielles nonlinéaires, en développant des outils analytiques puissants et en formant une nouvelle génération  de mathématiciens.

21/09/18

Traductions :

    Chiffres clés

    La faculté des Sciences et Ingénierie compte :
    79 laboratoires de recherche
    21 fédérations de recherche
    22 départements de formation
    4 observatoires - l'Observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer - l'Observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer - l'Observatoire océanologique de Roscoff - l'Observatoire...

    » Lire la suite

    Contact

    Direction de la Recherche et de la Valorisation

    Bruno BACHIMONT

     

    Contact

    Chargé (es) de Développement et de Partenariats.

    Ils accompagnent les directeurs d’unités et les chercheurs dans la recherche de financement, la mise en œuvre de collaborations et, en lien avec la SATT Lutech, dans les activités de transfert

    • Informatique : Jules ESPIAU DE LAMAESTRE (jules.espiau_de_lamaestre @ upmc.fr)
    • Ingénierie : Francesca DAU (francesca.dau @ upmc.fr)
    • Maths/Physique : Olivia LEROY (olivia.leroy @ upmc.fr)
    • Chimie/Biologie : Laurène EL BAHHAJ (laurene.el_bahhaj @ upmc.fr)
    • Stations marines : Anaïs DESCLOS (anais.desclos @ upmc.fr)
    • Environnement : Anna LOURANTOU-PARIS (anna.lourantou-paris @ upmc.fr)

    Contact

    Coordination du pôle modélisation et ingénierie :

    - Pascal Frey (pascal.frey @ upmc.fr)
    - Frédéric Klopp (frederic.klopp @ imj-prg.fr)
    - Pierre Yves Lagrée (pierre-yves.lagree @ upmc.fr)
    - Pierre Sens (pierre.sens @ upmc.fr)

    (pierre-yves.lagree @ upmc.fr)

    Modélisation et ingénierie

    • 860 enseignants-chercheurs et chercheurs
    • 170 personnels d'appui à la recherche
    • 970 doctorants
    • 19 unités de recherche
    • 4 écoles doctorales