Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
SCIENCES

Plateforme d'analyse à l'échelle nanoscopique en physique, chimie, sciences de l'univers et de l'environnement

Deux microscopes électroniques à balayage à canon à émission de champ - Topographie jusqu’à l’échelle du nanomètre - Analyse qualitative et quantitative - Cartographie de la composition

Le microscope électronique à balayage à canon à émission de champ à cathode chaude générant un faisceau fin (0,8 nm) avec un courant de faisceau intense permet l'observation à l'échelle nanomètrique et surtout l'analyse élémentaire de particules ou couches déposées à extension nanométrique latérale et/ou en profondeur. La résolution est améliorée d'un facteur 10 par rapport aux microscopes électroniques à balayage conventionnels. Cette capacité d'analyse sur de petits volumes ou des détails à haute résolution permet en outre de couvrir une partie du champ d'application jusque là réservé aux microscopes électroniques à transmission (préparation des objets longue et lourde) car il permet des grandissements jusqu'à 800.000. Cet appareillage permet l'utilisation des hautes et basses tensions permettant l'observation d'objets non conducteurs (minéraux des roches et des sols, polymères, composés biologiques…) sans préparation spéciale. On peut travailler sur des objets de grand volume et/ou surface sans mise en forme particulière ou métallisation pour le rendre conducteur. Il est équipé pour l'imagerie en électrons secondaires (topographie de surface), rétrodiffusés (imagerie chimique), EBIC (quantification des courants induits et longueur de diffusion), cathodoluminescence (zonation des minéraux naturels, analyse des défauts sur semi-conducteurs et reconnaissance chimique de produits naturels ou synthétiques). La chambre accueille une platine eucentrique entièrement motorisée pour permettre des déplacements de champs d'observation par ordinateur autorisant des cartographies quantitatives et analyses de phases ou "particules" automatiques par spectrométrie de rayon X à sélection en énergie (EDS) jusqu'aux éléments légers. Une platine refroidie permet d'observer des objets fragiles en termes de structure (biologie...), de composition (semi-conducteur…), de luminescence et de dégât d'irradiation (polymère…). Le tout est informatisé pour permettre un traitement numérique important des données analytiques et quantifier au maximum les observations et cartographies par analyse d'image.

 

Appareil : ZEISS Ultra 55

Haute résolution, Analyse élémentaire par spectrométrie de rayon X (EDS), prochainement EBSD

Responsable : Luc Beaunier

01 44 27 72 15 luc.beaunier @ upmc.fr

Opérateur : Stephan Borensztajn

01 44 27 42 01 stephan.borensztajn @ upmc.fr

Site St Raphaël : Laboratoire Interface et Systèmes Electrochimiques

3 Rue Galilée 94200 Ivry

Appareil : ZEISS Supra 55

Analyse élémentaire par rayon X (EDS), Cathodoluminescence, Spectrométrie Raman

Responsable : Albert Jambon

01 44 27 51 35 albert.jambon @ upmc.fr

Opérateur : Omar Boudouma

01 44 27 49 79 omar.boudouma @ upmc.fr  

Site Upmc Laboratoire Magie Couloir 46-0  /  3° étage - 4 Place Jussieu 75252 Paris Cedex 05

Tarif spécial pour les membres fondateurs

29/12/17

Traductions :

    Chiffres clés

    La faculté des Sciences et Ingénierie compte :
    72 laboratoires de recherche
    21 fédérations de recherche
    19 départements de formation
    4 observatoires - l'Observatoire océanologique de Banyuls-sur-Mer - l'Observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer - l'Observatoire océanologique de Roscoff - l'Observatoire...

    » Lire la suite

    Contact

    Direction de la Recherche et de la Valorisation

    Bruno BACHIMONT

     

    Contact

    Chargé (es) de Développement et de Partenariats.

    Ils accompagnent les directeurs d’unités et les chercheurs dans la recherche de financement, la mise en œuvre de collaborations et, en lien avec la SATT Lutech, dans les activités de transfert

    • Informatique : Jules ESPIAU DE LAMAESTRE (jules.espiau_de_lamaestre @ upmc.fr)
    • Ingénierie : Laurène EL BAHHAJ (laurene.el_bahhaj @ upmc.fr)
    • Maths/Physique : Olivia LEROY (olivia.leroy @ upmc.fr)
    • Chimie/Biologie : Laurène EL BAHHAJ (laurene.el_bahhaj @ upmc.fr)
    • Stations marines : Anaïs DESCLOS (anais.desclos @ upmc.fr)
    • Environnement : Anna LOURANTOU-PARIS (anna.lourantou-paris @ upmc.fr)

    Contact

    Coordination du pôle énergie, matière et Univers :

    - Laurence Rezeau (laurence.rezeau @ lpp.polytechnique.fr)
    - Pascal Vincent (pascal.vincent @ upmc.fr)
    - Bernard Perrin (bernard.perrin @ upmc.fr)
    - Thibaud Coradin (thibaud.coradin @ upmc.fr)
    - Stéphane Carniato (stephane.carniato @ upmc.fr)

    Energie, matière et Univers

    • 1050 enseignants-chercheurs et chercheurs
    • 590 personnels d'appui à la recherche
    • 700 doctorants
    • 35 unités de recherche
    • 7 écoles doctorales