Covid-19 / Sorbonne Université se mobilise pour ses étudiants : aides à la vie quotidienne, aides aux achats informatiques

Consultez les FAQ

Ça se passe à Sorbonne Université

Tout voir

Une aide de 200€ est accessible aux étudiants ayant perdu un emploi/stage gratifié et justifiant d'une baisse de ressources due à la crise sanitaire,

elle concerne les étudiants en formation initiale (hors apprentis/alternants), boursiers ou non, sans condition de nationalité, toutes les informations sur le site etudiant.gouv.fr.

À vos côtés tout au long de vos études

Sorbonne Université soutient sa communauté étudiante tout au long de sa formation.

Au travers de ses nombreux dispositifs d'accompagnement, nous œuvrons à votre réussite et votre épanouissement personnel durant votre vie étudiante.

Nous sommes à vos côtés

Étudier à
Sorbonne Université

C’est participer à la grande aventure de la connaissance, s’accomplir dans ses études et se préparer à créer le futur.

Le Chœur & Orchestre de Sorbonne Université

Le Chœur et Orchestre

Chaque année, le Cosu réunit plus d’une centaine de jeunes musiciennes et musiciens, enthousiastes et passionnés, autour d’un projet musical ambitieux qui poursuit nos missions éducatives et de transmission des savoirs.

Recherche et Innovation

Sorbonne Université promeut l'excellence au cœur de chacune de ses disciplines et développe de nombreux programmes interdisciplinaires à même de répondre aux grands enjeux du 21e siècle.

Recherche et Innovation

Nos visages, notre force !

Au quotidien, par leur engagement, ils font Sorbonne Université. 

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

En Arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales / Médecine et métiers de la santé / Sciences et Ingénierie

Choisir Sorbonne Université, c’est intégrer un établissement pluridisciplinaire de renommée mondiale, donner le meilleur de soi-même pour suivre une formation de haut niveau, et rejoindre une communauté de plus de 55 000 étudiantes et étudiants, et 360 000 alumni dans le monde entier.

Arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales

La faculté des Lettres est l’une des plus complètes et des plus importantes, en France et dans le monde, dans le domaine des arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales. Ses domaines de spécialité sont multiples : les lettres classiques et modernes, les langues, lettres et civilisations étrangères, la linguistique, la philosophie, la sociologie, l’histoire, la géographie, l’histoire de l’art et l’archéologie, la musicologie, les sciences de l’information et de la communication, les sciences de l’éducation et la formation des enseignantes et enseignants.

Médecine et métiers de la santé

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PACES (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Sciences et Ingénierie

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la faculté des Sciences et Ingénierie s’attache autant à soutenir la recherche au cœur des disciplines qu’à favoriser les approches pluridisciplinaires pour répondre aux grands enjeux du 21e siècle. L’excellence académique est portée par ses enseignants-chercheurs et chercheurs dont les travaux de recherche nourrissent la qualité des formations dispensées par la faculté.

Elle regroupe 10 membres couvrant toutes les disciplines des lettres, de la médecine, des sciences et ingénierie, de la technologie et du management. Cette diversité favorise une approche globale de l’enseignement et de la recherche, pour promouvoir en commun l'accès de tous au savoir.

Alliance 4EU+

L’Alliance 4eu+

Dans un monde qui change, Sorbonne Université s’est unie aux universités Charles de Prague, Heidelberg, Varsovie, Milan et Copenhague, pour créer l'Alliance 4eu+.

Avec un modèle novateur d’université européenne, 6 grandes universités de recherche intensive répondent ainsi aux défis qui s’imposent à l’Europe.

Les Alliances de Sorbonne Université


Temps obscurs

Par José-Alain Sahel

Revue "Médecine/Sciences"

Galilée à la plage

Par Arnaud Cassan

L'astronomie dans un transat

Suivez-nous sur

les réseaux sociaux

Sorbonne Université

@Sorbonne_Univ_ • 03-06-2020

🎶 Pause musicale avec les musiciens et musiciennes du @cosu_paris 🎶 - Même si le déconfinement a été annoncé, vous le savez, l’université n’est pas autorisée à rouvrir avant la fin de l’été. Aujourd'hui, écoutez Ariana @ariia_ds, Joséphine @josephine_caub et Camille @caam.music qui interprètent "Viva la Vida" de @coldplay. Elles y ont inséré un thème de Brahms, saurez-vous reconnaître la pièce dont il est extrait ? 🧐 - #lecosuadutalentenconfinement #violin #piano #medley #trio #coldplay #vivalavida #brahms #music #instamusic #SorbonneUniversité #musique #students #etudiants

Sorbonne Université

@Sorbonne_Univ_ • 02-06-2020

🎓💼 Le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (@enseignementsup.recherche) et BPI France (@bpifrance) ont lancé la 7e édition du #prixPEPITE2020 - Tremplin pour l’entrepreneuriat étudiant, dispositif de soutien à la création d’entreprises innovantes et créatives. - 🗓 Date limite de dépôt des candidatures : 30 juin 2020 à 14 heures. - Plus d'info en 🔗 dans la bio - #entrepreneuriat #etudiant #etudiante #students #startup #innovation #creativite #accompagnement #entreprise #business #SorbonneUniversité #formation #successstory

Sorbonne Université

@Sorbonne_Univ_ • 29-05-2020

Merci @parisdansmonretro pour cette superbe 📷 de la chapelle de la Sorbonne du campus @lettres_sorbonne #repost #SorbonneUniversite #SorbonneUniversity ・・・ #parisdansmonretro💓❣️ #lasorbonne #lasorbonneparis #lasorbonneuniversity @sorbonne_univ #clunylasorbonne #jekiffemaville😱💓

Sorbonne Université

@Sorbonne_Univ_ • 27-05-2020

🎶 Pause musicale avec les musiciens et musiciennes du @cosu_paris 🎶 - Même si le déconfinement a été annoncé, vous le savez, l’université n’est pas autorisée à rouvrir avant la fin de l’été. Alors, depuis chez elles, Noémie (@noemie_petruszewycz) et Sapho (@saphowanty) interprètent à la contrebasse un #medley des bandes originales des films « Le Château ambulant » et « Kiki la petite sorcière composées » par Joe Hisaishi ! - #lecosuadutalentenconfinement #SorbonneUniversité #contrebasse #bass #duo #joehisaishi #lechateauambulant #kikilapetitesorciere #music #instamusic #musiquedefilm #moviemusic

Covid-19 : Restez à la maison / Appliquez les gestes barrières

En ce moment à la Faculté des Lettres

Tout voir

Tous les événements scientifiques, culturels et sportifs sont annulés jusqu’à nouvel ordre. Les fonctions essentielles de la Faculté (enseignement à distance, activités de recherche et activités administratives vitales) sont maintenues.

Formations

Découvrez notre offre de formation

Lettres

La Faculté des Lettres de Sorbonne Université est l’une des plus complètes et des plus importantes, en France et dans le monde, dans le domaine des arts, des langues, des lettres, des sciences humaines et sociales.

 

 

Etudier à
la Faculté des Lettres

Les étudiantes et étudiants ont accès à 30 bibliothèques généralistes et spécialisées réparties sur les 12 sites et à un portail documentaire en ligne accessible 24 heures sur 24, regroupant plus de 1,5 million d’ouvrages. En outre la Faculté dispose d’espaces de coworking installés principalement dans plusieurs bibliothèques.

La vie associative

Découvrez nos 80 associations étudiantes !



Eloge du retard

Par Hélène L'Heuillet

Pourquoi les paysans vont sauver le monde

Par Sylvie Brunel

Graduate

25 000

Étudiants

1 200

Enseignants

720

Personnels

Covid-19 : Restez à la maison / Appliquez les gestes barrières

La faculté de médecine est fermée au public et fonctionne selon un plan de continuité d’activité (recherche, pédagogie, administratif) depuis le lundi 16 mars 2020. La fermeture de la faculté au public entraîne de fait l’annulation de tous les cours en présentiel. Les activités de recherche et les activités administratives vitales sont maintenues, selon les conditions précisées par l’administration de l’université dans le Plan de Continuité d’Activité. Au-delà de l’arrêt des cours en présentiel, les bibliothèques universitaires sont fermées. La situation est en constante évolution, personnels et étudiants sont invités à consulter leurs mails, l’intranet de l’université et la FAQ pour se tenir informés.

Tous les usagers (étudiants et personnels) ont accès à des informations plus précises sur une page dédiée :

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PACES (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés

Covid-19 : Restez à la maison / Appliquez les gestes barrières

  • Recherche

ERC Advanced 2019

De nouveaux succès à la Faculté des Sciences et Ingénierie de Sorbonne Université. Félicitations aux quatre récipiendaires !

L'appel ERC Advanced s'adresse à des chercheuses et chercheurs expérimentés et reconnus qui s’engagent sur un projet de recherche novateur.

Résultats annoncés le 31 mars 2020

 Quatre des 21 chercheurs récipiendaires français font leur recherche dans des unités mixtes de recherche (UMR)  associées à la Faculté des Sciences et Ingénierie de Sorbonne Université.  

 

Gérard Assayag

Chercheur IRCAM au laboratoire Sciences et Technologies de la Musique et du Son (STMS, IRCAM/Sorbonne Université/CNRS/MCC)
Gérard Assayag, directeur de recherche Ircam, a fondé et dirige actuellement l'équipe Représentation musicale (RepMus) du laboratoire STMS qu’il a dirigé de 2011 à 2017. Il est co-porteur de l'Institut Collegium Musicae de Sorbonne Université et contribue aux activités du Sorbonne Center for Artificial Intelligence (SCAI). Il est co-fondateur de la Société Française d'Informatique Musicale (AFIM), la Society for Mathematics and Computation in Music (SMCM) et son organe, le Journal of Mathematics and Music (JMM). Il a aussi été responsable du master ATIAM, une formation proposée par Sorbonne Université en partenariat avec l'IRCAM. Ses recherches portent sur la modélisation des interactions co-créatives entre humains et machines dans le domaine musical et ont produit des outils informatiques largement utilisés dans le monde par artistes et chercheurs. 

 

Abstract
Digital cultures are increasingly pushing forward a deep interweaving between human creativity and autonomous computation capabilities of surrounding environments, modeling joint human-machine action into new forms of shared reality involving "symbiotic interactions”. In the artistic, cultural or educative fields, co-creativity between humans and machines will bring about the emergence of distributed information structures, creating new performative situations with mixed artificial and human agents. This will disrupt known cultural orders and significantly impact human development. Thanks to the computation of semantic structures from physical and human signals, combined with generative learning of symbolic representations, we are beginning to comprehend the dynamics of cooperation (or conflicts) inherent to cyber-human bundles. To this end the REACH project aims at understanding, modeling, and developing musical co-creativity between humans and machines through improvised interactions, allowing musicians of any level of training to develop their skills and expand their individual and social creative potential. Indeed, improvisation is at the very heart of all human interactions, and music is a fertile ground for developing models and tools of creativity that can be generalized to other activities, as in music the constraints are among the strongest to conduct cooperative behaviors that come together into highly integrated courses of actions. REACH will study shared musicianship occurring at the intersection of the physical, human and digital spheres as an archetype of distributed (natural / artificial)  intelligence, and will produce models and tools as vehicles to better understand and foster human creativity in a context where it becomes more and more intertwined with computation.

Jacques Laskar

Directeur de Recherche CNRS à l’Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Éphémérides (IMCCE, Observatoire de Paris/Sorbonne Université/CNRS)
Jacques Laskar est directeur de recherche au CNRS, à l'Institut de Mécanique Céleste et de Calcul des Éphémérides (IMCCE) qu’il dirige au sein de l'Observatoire de Paris. Il travaille sur la dynamique des systèmes planétaires. Il a mis en évidence le mouvement chaotique des planètes du Système Solaire, avec un horizon de prédictibilité de seulement  60 millions d'années. Il a aussi montré que l'axe de rotation de Mars est fortement chaotique et que l’axe de la Terre ne doit sa stabilité qu'à la présence de la Lune. Il est membre de l'Académie des Sciences et du Bureau des Longitudes. 

Abstract
According to Milankovitch's theory (Milankovitch, 1941), part of the great climatic changes of the past is due to the variations of the insolation on the surface of the Earth resulting from the deformation of its orbit resulting from the gravitational disturbances of the other planets. These variations can be found in the stratigraphic records accumulated over several million years (Ma). The correlation between the geological data and the calculations of celestial mechanics is sufficiently established so that since 2004, the geological time scales of the most recent periods are established from the astronomical solutions developed at IMCCE (Laskar et al, 2004) (http://vo.imcce.fr/insola/earth/online/earth/earth.html). Since then, a major effort has been devoted to extend this astronomical calibration over ever longer periods covering the entire Cenozoic, up to 66 Ma. In these works, the astronomical solution, given by calculation, is used to calibrate the geological data.

However, extending this work is difficult because celestial mechanics does not allow us to retrace the planetary orbits beyond 60 Ma due to the chaotic nature of the movement of the planets, highlighted by Jacques Laskar   thirty years ago. The AstroGeo project aims to overcome this predictability horizon, imposed by the laws of gravitation by using ancient geological data as an additional constraint in obtaining astronomical solutions. In this ambitious project which makes it possible to reconstruct the orbits of the planets of the solar system, the limit is no longer imposed by the exponential propagation of uncertainties, with an almost impassable horizon at 60 Ma, but by the quality of the sedimentary data which could be used until very remote times, going as far as the Archean, 3 billion years ago.

The feasibility of the AstroGeo project was demonstrated with the publication in PNAS (Olsen et al, 2019) by an international team including Jacques Laskar, of a study showing how the analysis of sediment data from the Newark basin had made it possible to find the state of the solar system 200 Ma ago (https://www.imcce.fr/news/mouvements-planetaires-geologie).

AstroGeo will more generally benefit from the very numerous collaborations established for three decades by Jacques Laskar with geologists around the world, with in particular in France, the ISTEP laboratory (Institute of Earth Sciences in Paris, UMR 7193), partner of IMCCE as part of the National Agency for Research AstroMeso project started in October 2019. AstroMeso is part of the wider AstroGeo project, and allowed to recruit a post-doctoral researcher to study sediment data from the Paris basin and the Vocontian basin in the South-East of France.

Since the first long-term solution of the movement of the planets established by Urbain Le Verrier in 1840, and used by Milutin Milankovitch a century later to establish the astronomical theory of climates, the Paris Observatory has provided most of the planetary solutions which were used to correlate changes in insolation on the Earth's surface with glacial or sedimentary records. AstroGeo aims to continue this tradition of excellence by transforming the way solutions will be distributed to the paleoclimate community. Instead of producing a single reference solution which serves as the basis for establishing the geological time scale, which is no longer possible beyond 60 Ma, AstroGeo will provide a set of solutions, all compatible with the best observations from the moment, also giving users the possibility to search among these solutions, those which will best correspond to the newly collected data. The solution could then be constrained by these new stratigraphic data.

Frédérique Le Roux

Directrice de Recherche Ifremer au Laboratoire de Biologie Intégrative des Modèles Marins (LBI2M, Sorbonne Université/CNRS)
Frédérique Le Roux s’intéresse à l'étude des mécanismes moléculaires impliqués dans l'émergence de la pathogenèse Vibrio chez les invertébrés marins. Ces mécanismes comprennent l'épidémiologie moléculaire, en particulier la biodiversité, la virulence et la plasticité des génomes, la génomique environnementale et les interactions hôte/pathogènes. Elle est membre de la rédaction de la revue Environmental Microbiology .

Abstract
Facing the therapeutic impasse of antibiotics, farming systems, among which aquaculture, should consider the extraordinary resource of phages, the natural bacterial predators, for environmental friendly practices. It is, however, crucial to understand how phages can control pathogens in a sustainable and safety manner. The goal of this project is to shed light on key ecological and evolutionary processes underlying phage-bacteria dynamics in the marine environment. An oyster bacterial pathogen, Vibrio crassostreae and its infecting phages will be used as model system to investigate the molecular bases and evolution of phage infections in nature. Based on a field approach, we will determine whether phages influence V. crassostreae dynamics in the wild by reducing bacterial density via predation and if co-evolution applies in this natural system. Combining comparative and functional genomics we will identify genes involved in the phage host range, host resistance, and phage–host coevolution. Exploring phage-vibrio interactions in culture, we will analyze whether fitness costs can constrain evolution of resistance in oyster hemolymph. We will identify vibrio virulence genes that are negatively selected by phages. In addition we will study whether phages in combination act synergistically to control V. crassostreae. Focusing on a T4-giant phage as a model, we will assess the molecular mechanisms underpinning its broad host range and decipher its potential to spread bacterial genes by horizontal gene transfer. We will finally revisit the phylogenomics of T4-related phages, and reconstruct the T4-giant phage ancestral genome to determine how the ability to infect multiple hosts has evolved in this group. This project has significant potential to make truly ground breaking discoveries on phage-bacteria coevolution providing new and major knowledge for the future generation of phage therapy in aquaculture.

Stéphane Zaleski

Professeur Sorbonne Université à l’Institut Jean Le Rond d'Alembert (JLRA, Sorbonne Université/ CNRS)
Stéphane Zaleski est professeur des universités à Sorbonne Université où il mène ses recherches au sein de l’Institut Jean Le Rond d'Alembert. Il y développe des méthodes numériques adaptées à l'étude des milieux multiphasiques, que ce soit sous l’angle des phénomènes d’écoulement, des problèmes de transfert de masse ou de changement de phases. Ses recherches les plus récentes concernent l’apprentissage automatique de méthodes numériques ainsi que des méthodes implémentées dans des codes libres en collaboration avec des sociétés d'ingénierie. Il est membre honoraire de l’Institut Universitaire de France (promotion 1995).

Lire l'interview.

Abstract
The prediction of heat and mass transfer across fluctuating fluid interfaces is a considerable challenge. It is however not only an ubiquitous part of industrial processes, but also a critical component of the global climate system through ocean-atmosphere interactions. Sustainable development and greenhouse gas emission containment will require an overhaul of already knowledge-intensive processes. TRUFLOW thus aims at enabling the quantitative prediction of the heat and mass transfer in fluid flow using simulation, high performance computation and multiphysics, multiscale methods. Using presently available, cutting edge interface tracking and subgrid scale methods TRUFLOW will investigate a range of critical processes, allowing for example industry to plan for improved carbon capture processes such as rotating packed beds, new processes such as hydrogenbased metallurgy to replace carbon based metallurgy, heat and mass transfer in hydrogen fuel cells, boiling and cavitation simulation and CO2 transfer across the wavy ocean surface. The key limiting factor in the success of simulation in this domain is the considerable range of scales expected, with slowly diffusing chemicals creating boundary layers that are orders of magnitude smaller than the typical fluid structures, bubbles or droplets. Critical heat fluxes in boiling and interface motion at the microscale are determined by contact line motion, which involves tiny molecular scales. TRUFLOW will bridge these various extreme length scale gaps using state of the art methods. It will result in direct high performance simulations of heat and mass transfer, coupled simulation and analysis of existing experimental data, an analysis of the performance of reduced models of flows with tiny scale transfers, and a systematic use of these models in industrial or natural configurations.