Ça se passe à Sorbonne Université

Tout voir

Découvrez nos vidéos, portraits, actualités, dossiers thématiques, parutions, illustrant l’engagement de celles et ceux qui font vivre Sorbonne Université au quotidien.

À vos côtés tout au long de vos études

Sorbonne Université soutient sa communauté étudiante tout au long de sa formation.

Au travers de ses nombreux dispositifs d'accompagnement, nous œuvrons à votre réussite et votre épanouissement personnel durant votre vie étudiante.

Nous sommes à vos côtés

Étudier à
Sorbonne Université

C’est participer à la grande aventure de la connaissance, s’accomplir dans ses études et se préparer à créer le futur.

Le Chœur & Orchestre de Sorbonne Université

Le Chœur et Orchestre

Chaque année, le Cosu réunit plus d’une centaine de jeunes musiciennes et musiciens, enthousiastes et passionnés, autour d’un projet musical ambitieux qui poursuit nos missions éducatives et de transmission des savoirs.

Recherche et Innovation

Sorbonne Université promeut l'excellence au cœur de chacune de ses disciplines et développe de nombreux programmes interdisciplinaires à même de répondre aux grands enjeux du 21e siècle.

Recherche et Innovation

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

En Arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales / Médecine et métiers de la santé / Sciences et Ingénierie

Choisir Sorbonne Université, c’est intégrer un établissement pluridisciplinaire de renommée mondiale, donner le meilleur de soi-même pour suivre une formation de haut niveau, et rejoindre une communauté de plus de 52 000 étudiantes et étudiants, et 400 000 alumni dans le monde entier.

Arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales

La faculté des Lettres est l’une des plus complètes et des plus importantes, en France et dans le monde, dans le domaine des arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales. Ses domaines de spécialité sont multiples : les lettres classiques et modernes, les langues, lettres et civilisations étrangères, la linguistique, la philosophie, la sociologie, l’histoire, la géographie, l’histoire de l’art et l’archéologie, la musicologie, les sciences de l’information et de la communication, les sciences de l’éducation et la formation des enseignantes et enseignants.

Médecine et métiers de la santé

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PACES (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Sciences et Ingénierie

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la faculté des Sciences et Ingénierie s’attache autant à soutenir la recherche au cœur des disciplines qu’à favoriser les approches pluridisciplinaires pour répondre aux grands enjeux du 21e siècle. L’excellence académique est portée par ses enseignants-chercheurs et chercheurs dont les travaux de recherche nourrissent la qualité des formations dispensées par la faculté.

Elle regroupe 10 membres couvrant toutes les disciplines des lettres, de la médecine, des sciences et ingénierie, de la technologie et du management. Cette diversité favorise une approche globale de l’enseignement et de la recherche, pour promouvoir en commun l'accès de tous au savoir.

Alliance 4EU+

L’Alliance 4EU+

Dans un monde qui change, Sorbonne Université s’est unie aux universités Charles de Prague, Heidelberg, Varsovie, Milan et Copenhague, pour créer l'Alliance 4EU+.

Avec un modèle novateur d’université européenne, 6 grandes universités de recherche intensive répondent ainsi aux défis qui s’imposent à l’Europe.

Les Alliances de Sorbonne Université

Réorientation semestrielle

Vous avez fait votre rentrée en L1 mais vous avez identifié une autre formation à la Faculté des Lettres, plus cohérente avec votre projet professionnel ? La réorientation semestrielle est un aménagement qui vous permet de changer de licence à l'issue de vos examens du premier semestre. Déposez votre candidature entre le 21 novembre et le 13 décembre.



Le théâtre de l’oblitération

Par Élisabeth Angel-Perez

Essai sur la voix photogénique dans le théâtre britannique contemporain

Le langage de l'amour

Par Julie Neveux

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

193

Parcours de licence

192

Parcours de master

13

Sites et campus

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Les extraordinaires pouvoirs du ventre

Par Harry Sokol

Un fabuleux voyage à la découverte des pouvoirs de notre microbiote.

Apologie de la discrétion

Par Lionel Naccache

Comment faire partie du monde ?

Le Grand Livre des pratiques psychomotrices

Par Anne Vachez-Gatecel, Aude Valentin-Lefranc

Fondements, domaines d'application, formation et recherche

Je marche donc je pense

Par Roger-Pol Droit et Yves Agid

Réussir sa consultation en anglais

Par Dr Pascaline Faure

La recherche en temps d'épidémie

Par Patrice Debré

Du sida au Covid, histoire de l'ANRS

Neurosciences cognitives

Par / Sous la direction de Mehdi Khamassi

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Miction impossible

Par Pr Corinne Isnard Bagnis

  • Recherche

Étudier la solidification dans l’espace, loin des perturbations terrestres

Comment observer le phénomène de solidification de microstructures sans fausser l’analyse à cause des perturbations terrestres ? Des membres de l’INSP ont conçu un instrument de solidification, qui a été développé par l’ESA (European Space Agency), puis transporté dans l’ISS. Il a permis d’étudier la dynamique de croissance de microstructures composites hybrides lamelles-fibres en temps réel. La micropesanteur de la station spatiale a ainsi évité les perturbations dues, sur Terre, à la convection dans le liquide. L’expérience est reportée dans un article en anglais de la revue Scripta Materialia.

Pendant la solidification, un mélange liquide suffisamment refroidi passe à l’état de solide cristallin. Ce processus naturel, qui provoque notamment le gel des lacs en hiver, est une étape importante de procédés d’élaboration d’alliages de métaux, d’oxydes ou de sels. Le phénomène d’intérêt central est la formation des microstructures de solidification, modulations de composition et mélanges de cristaux qui apparaissent à des échelles micrométriques sous le seul effet du refroidissement. Leur maîtrise, un enjeu clé pour l’optimisation des propriétés de matériaux industriels, butte sur le caractère difficilement prédictible du phénomène. La solidification se produit par propagation de l’interface entre le solide et le liquide de compositions différentes. Par couplage de cette dynamique d’interface avec le champ de diffusion des espèces chimiques dans le liquide, des instabilités de forme se produisent. Les microstructures sont une trace figée en volume de cette croissance cristalline gouvernée par la diffusion, dont la complexité (sensibilité à la géométrie et aux conditions initiales) pose des questions de fond en science des matériaux et en physique de l’auto-organisation hors équilibre.

Un instrument destiné à plusieurs types d’expériences en micropesanteur

La méthode DIRSOL de l’INSP permet d’observer l’interface solide-liquide in situ, en temps réel par vidéo-microscopie longue-distance, en solidification directionnelle (dans un gradient de température) d’alliages transparents modèles qui se solidifient comme les métaux. Avec le soutien du CNES, les chercheurs et chercheuses ont porté un projet de science en micropesanteur en collaboration avec Access e.V. (Aachen, Allemagne). L’intérêt est de s’affranchir des perturbations dues, dans les conditions habituelles de la gravité terrestre, à la convection engendrée dans le liquide par les gradients de densité thermo-solutaux. L’instrument Transparent Alloys de l’Agence spatiale européenne (ESA) installé dans la station orbitale internationale (ISS) a été conçu par transfert de technologie de DIRSOL. Il est utilisé pour plusieurs types de campagnes d’expériences in situ en micropesanteur.

De nouvelles méthodes pour comprendre les dynamiques de transformations

a) Schéma de microstructures eutectiques fibreuse et lamellaire.
b)  Principe de la solidification directionnelle (isothermes inclinées) ; image expérimentale (montrée en perspective) et schéma de la dynamique.
c) Image de la coexistence lamelles-fibres en cours de solidification (dimension horizontale : 1.28 mm). La direction de croissance pointe vers le lecteur. La méthode optique permet de voir comment les deux phases cristallines (l’une apparaît blanche, l’autre noire) croissent simultanément et se distribuent sur la surface du front de solidification.

La question abordée ici est celle de la transition lamelles-fibres en solidification eutectique. Un mélange eutectique se solidifie directement en un matériau composite fait d’une dispersion de cristaux de deux types (phases). La croissance biphasée s’auto-organise en des microstructures de types fibreux ou lamellaires considérées comme exclusives l’une de l’autre. Comment les faire coexister dans un même système ? Une méthode a été mise au point pour étendre un domaine lamellaire stable en contact avec une structure en fibres. On montre ainsi la « métastabilité » dynamique entre deux structures de topologie différente, interdisant une transition continue de l’une à l’autre. Des informations inédites sur le mode (de type Rayleigh-Plateau) de transformation ont été obtenues. Des simulations numériques apporteront des éléments de réponse à des questions en suspens (lois d’échelles ; sélection morphologique). On ouvre aussi une piste vers la production de microstructures mixtes architecturées.

 

Contact

Sabine Bottin-Rousseau

Professeure, Sorbonne Université

Silvère Akamatsu

Directeur de recherche, CNRS

3