Tournoi français des chimistes
  • Formation

Tournoi français des chimistes : une formation à la recherche par la recherche

Pour sa troisième édition, le tournoi français des chimistes (TFChim) à destination de la communauté étudiante, s’est déroulé les 24 et 25 mars 2023 à l’Ecole Polytechnique. 19 étudiantes et étudiants de Sorbonne Université y ont participé pour la première fois.

Durant la compétition, neuf équipes francophones, impliquant des grandes écoles et des universités, se sont défiées lors de joutes oratoires scientifiques autour de thématiques d’actualité en chimie. En présentant leurs résultats, avant de critiquer de manière constructive le travail d’un groupe adverse, chaque équipe a tour à tour eu le rôle d’orateur puis de contradicteur.
Coachée par trois enseignants-chercheurs de chimie passionnés, Natacha Krins, Clément Guibert et Laure Fillaud, l’équipe de Sorbonne Université planche, depuis septembre dernier sur huit thèmes choisis de manière collégiale par les organisateurs du tournoi. « Les idées de sujet sont proposées par tous les centres qui participent. Nous votons ensuite pour les plus décalées et les moins infaisables », explique le chimiste Clément Guibert. Parmi elles, il est question de concevoir un système bio-inspiré qui rend invisible, de créer un parfum-gag, qui devient malodorant au contact de la peau, ou encore d’élaborer un système chimique pour lutter contre l’indécision. Il y a aussi des thématiques plus sérieuses, comme la mise au point d’un système chimique permettant de mesurer le temps. « D’autres sujets font écho à des questions contemporaines, comme recomposer du bois à partir de bois démantelé ou créer des dents sur le principe de la bio-minéralisation », indique Laure Fillaud, très impliquée dans les actions de médiation scientifique autour de sa discipline. « Cet enseignement, plus libre que les cours ordinaires, apporte aux étudiants une respiration dans leur cursus », ajoute Clément Guibert.

Intégrée à deux unités d’enseignement de leur parcours de master - Insertion professionnelle et bibliographie -, cette expérience a permis aux étudiants et étudiantes de développer des compétences transverses qu’ils pourront ensuite valoriser dans leur CV et leurs entretiens d’embauche.  

Durant cette expérience, les étudiants ont également eu l’occasion de rencontrer des chimistes d’autres laboratoires sur des questions scientifiques précises, mais aussi de collaborer avec le FabLab de l'université ou la souffleuse de verre de l’UFR de chimie pour créer des instruments sur mesure. « C’est une vraie expérience de recherche en miniature, explique Flavie, étudiante en master de chimie. On a passé plusieurs heures par semaine à chercher les articles, contacter les chercheurs, faire les expériences, échanger avec des scientifiques étrangers en anglais, etc. »

Une expérience innovante riche en apprentissages et en découvertes : « Au départ, on ne savait pas si nos expériences allaient marcher. On partait juste de la théorie, c’était assez excitant », raconte Roxane, étudiante en master de chimie. Nous avons pu aborder de nombreuses pistes pour savoir quel matériau utiliser, quels réactifs seraient nécessaires, etc. Ils nous ont laissé une grande liberté et une véritable autonomie pour suivre la piste qui nous intéressait », ajoute, enthousiaste, sa collègue Sara.

Pour le tournoi, une partie des expériences ne pouvant être transportées, ont été filmées par des professionnelles de l’audiovisuel. L’occasion aussi de faire découvrir, à travers ces vidéos, la chimie au plus grand nombre : celle qui peut aider à protéger notre planète et à réparer les dégradations commises par l’être humain.

1ère participation de Sorbonne Université au Tournoi Français des Chimistes

1ère participation de Sorbonne Université au Tournoi Français des Chimistes