Ça se passe à Sorbonne Université

Tout voir

À vos côtés tout au long de vos études

Sorbonne Université soutient sa communauté étudiante tout au long de sa formation.

Au travers de ses nombreux dispositifs d'accompagnement, nous œuvrons à votre réussite et votre épanouissement personnel durant votre vie étudiante.

Nous sommes à vos côtés

Étudier à
Sorbonne Université

C’est participer à la grande aventure de la connaissance, s’accomplir dans ses études et se préparer à créer le futur.

Le Chœur & Orchestre de Sorbonne Université

Le Chœur et Orchestre

Chaque année, le Cosu réunit plus d’une centaine de jeunes musiciennes et musiciens, enthousiastes et passionnés, autour d’un projet musical ambitieux qui poursuit nos missions éducatives et de transmission des savoirs.

Recherche et Innovation

Sorbonne Université promeut l'excellence au cœur de chacune de ses disciplines et développe de nombreux programmes interdisciplinaires à même de répondre aux grands enjeux du 21e siècle.

Recherche et Innovation

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

En Arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales / Médecine et métiers de la santé / Sciences et Ingénierie

Choisir Sorbonne Université, c’est intégrer un établissement pluridisciplinaire de renommée mondiale, donner le meilleur de soi-même pour suivre une formation de haut niveau, et rejoindre une communauté de plus de 55 000 étudiantes et étudiants, et 360 000 alumni dans le monde entier.

Arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales

La faculté des Lettres est l’une des plus complètes et des plus importantes, en France et dans le monde, dans le domaine des arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales. Ses domaines de spécialité sont multiples : les lettres classiques et modernes, les langues, lettres et civilisations étrangères, la linguistique, la philosophie, la sociologie, l’histoire, la géographie, l’histoire de l’art et l’archéologie, la musicologie, les sciences de l’information et de la communication, les sciences de l’éducation et la formation des enseignantes et enseignants.

Médecine et métiers de la santé

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PACES (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Sciences et Ingénierie

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la faculté des Sciences et Ingénierie s’attache autant à soutenir la recherche au cœur des disciplines qu’à favoriser les approches pluridisciplinaires pour répondre aux grands enjeux du 21e siècle. L’excellence académique est portée par ses enseignants-chercheurs et chercheurs dont les travaux de recherche nourrissent la qualité des formations dispensées par la faculté.

Elle regroupe 10 membres couvrant toutes les disciplines des lettres, de la médecine, des sciences et ingénierie, de la technologie et du management. Cette diversité favorise une approche globale de l’enseignement et de la recherche, pour promouvoir en commun l'accès de tous au savoir.

Alliance 4EU+

L’Alliance 4EU+

Dans un monde qui change, Sorbonne Université s’est unie aux universités Charles de Prague, Heidelberg, Varsovie, Milan et Copenhague, pour créer l'Alliance 4EU+.

Avec un modèle novateur d’université européenne, 6 grandes universités de recherche intensive répondent ainsi aux défis qui s’imposent à l’Europe.

Les Alliances de Sorbonne Université


Les défis numériques du cinéma français

Par Pauline Escande-Gauquié

Renouveau ou mort programmée ?

Littérature et arts visuels à la Renaissance

Par Adeline Desbois-Ientile, Luisa Capodieci, Paul-Victor Desarbres, Adeline Lionetto

À la Une

Fermeture d'été : du 24 juillet au 22 août inclus, tous les sites et campus de la faculté sont inaccessibles. L'ensemble des services est fermé.

Rentrée 2021

Vous trouverez sur cette page les indications relatives au parcours de rentrée étape par étape, pour bien débuter votre année universitaire à la Faculté des Lettres de Sorbonne Université.



Résonances oasiennes

Par Marc Breviglieri, Noha Gamal Said et David Goeury

Approches sensibles de l'urbain au Sahara

Byzance et ses voisins, XIIIe-XVe siècle

Par Elisabeth Yota

Art, identité, pouvoir

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Sorbonnavirus

Par Pierre-Marie Chauvin et Annick Clement

Regards sur la crise du coronavirus

La Rue qui nous sépare

Par Célia Samba

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

Parcours Écophysiologie et Écotoxicologie (EPET)

Ce parcours s'inscrit dans les importantes restructurations scientifiques mis en place ces dernières années autour des sciences environnementales, véritable enjeu sociétal du 21e siècle. Il s'intéresse notamment aux questions environnementales et écologiques à l’échelle des organismes. Ce sont en effet les individus / organismes qui réagissent (ou pas) en premier lieu aux perturbations de leur environnement, que celles-ci soient d’origine naturelle ou anthropique. La connaissance et l’étude des mécanismes biochimiques, physiologiques ou comportementaux mis en place par les organismes est essentielle à la compréhension des réponses à des niveaux d’organisation biologique plus élevés - populations, communautés et écosystèmes. C’est l’objet de l’écophysiologie, discipline à l’interface entre la biologie des organismes et l’écologie. Une attention particulière est portée sur le rôle des interactions entre organismes tant on comprend aujourd’hui l’importance de celle-ci dans l’élaboration de la réponse des organismes eux-mêmes.

L’essor d’une branche particulière de l’écophysiologie, l’écotoxicologie, est né de la prise de conscience de l’effet des polluants, non seulement sur la santé humaine (objet d’étude de la toxicologie), mais aussi sur la santé de l’ensemble des écosystèmes de notre planète. C’est pourquoi notre parcours y consacre une attention soutenue, y compris dans ses aspects appliqués ou réglementaires ouvrant à des emplois de niveau Bac+5.

Parcours Écophysiologie et Écotoxicologie (EPET)

Objectifs

Grâce aux UE transversales et méthodologiques de Master 1 focalisées sur les différents types d'organismes et milieux de vie et grâce à une spécialisation en Master 2 (animal/végétal/microbes, marin/continental,  expérimentation/réglementation), les enseignements dispensés par des spécialistes du domaine ont pour objectifs de :

  • former des diplômés capables d’aborder la complexité des relations entre les organismes et leur environnement, en focalisant sur la réponse de différents types d’organismes et sur les conséquences au niveau des écosystèmes.
  • connaitre les principaux mécanismes d’acclimatation et de détoxification/résistance des organismes : plasticité du phénotype, épigénétique.
  • illustrer les différents niveaux d’approches utilisés dans un contexte environnemental, sur le terrain et/ou au laboratoire : biologie moléculaire, biochimie, physiologie, éthologie.
  • mettre en perspective les différentes contraintes abiotiques (température, lumière, salinité, eau, oxygène, polluants) et biotiques (disponibilité en nourriture, parasitisme, symbiose) dans un contexte d’anthropisation et de changement climatique.
  • faire appréhender aux étudiants l’importance des études écophysiologiques et écotoxicologiques à l’échelle de l’organisme dans la résolution de problématiques environnementales, industrielles et de gestion/protection des espèces et écosystèmes, dans le cadre du développement durable.

Cette formation fait intervenir de nombreux chercheurs et enseignants-chercheurs de Sorbonne Université développant des thèmes de recherche en écophysiologie et/ou écotoxicologie sur différents sites de SU (campus Pierre et Marie Curie à Jussieu, Stations biologiques de Roscoff, de Banyuls,...) et sur différents modèles (micro-organismes, végétaux et animaux) vivant dans des milieux aquatiques ou terrestres.

Organisation

Première année (M1)

Les enseignements sont organisés de telle sorte que les étudiants puissent suivre le tronc commun de la mention BEE et acquérir de façon progressive les connaissances dans les domaines de la spécialité. Le tronc commun porte sur les grandes questions environnementales, l’analyse des données et statistiques, les bases de données et la télédétection, l'anglais, l'insertion professionnelle, le droit de l'environnement et une initiation au domaine professionnel au travers d’un stage en laboratoire ou en entreprise.

Une UE Fondamentaux en Biodiversité est proposée aux étudiant(e)s de tous les parcours de BEE. Il est ainsi traité de l'épistémiologie et histoire des sciences environnementales, des questions suir l'évolution, sur la biodiversité actuelle et les enjeux à venir.

Les étudiants du parcours Écophysiologie et Écotoxicologie suivent ensuite spécifiquement les UEs « Ecophysiologie » et « Toxicologie et Ecotoxicologie ». Ces enseignements transversaux abordent les différents milieux et les différents types d’organismes dans divers contextes environnementaux.Les cours magistraux sont accompagnés de nombreux TD et heures de travaux pratiques pour former au mieux les étudiants aux outils de la discipline.

Les « Ateliers Méthodologiques en Ecophysiologie » présentent une palette d’outils analytiques applicables à tout type d’organisme quel que soit son milieu de vie et se formalise par quinze jours de travaux pratiques en continu. 

Le stage est de 2 mois ou plus (si rémunération) et peut se dérouler en laboratoire ou entreprise.

Deuxième année (M2)

L’offre d'UEs proposée en M2 permet à l’étudiant(e) d’adapter sa formation à son projet professionnel. Les étudiants peuvent ainsi se spécialiser soit en sélectionnant une combinaison d’UEs de leur choix soit en choisissant un parcours avec des UEs prédéfinies.

Ainsi, en fonction de ce choix, il est notamment possible :

  • d'obtenir un label « Parcours végétal »
  • d’orienter plus spécifiquement son parcours vers les domaines continentaux ou marins,
  • de se spécialiser en toxicologie environnementale grâce aux UE scientifiques et professionnalisantes de la spécialité (l'(éco)toxicologie réglementaire, droit de l'environnement,etc...),
  • ou encore d’inscrire sa formation à l'international par un échange ERASMUS avec des universités partenaires ou des universités étrangères présentant des programmes de formation équivalent.

Au S3, les étudiants doivent choisir entre 24 et 30 ECTS dans le panel d'UE de la spécialité. Possibilité est offerte de sélectionner 6 ECTS en dehors du panel EPET (autres spécialités du master BEE, de Sorbonne Université ou extérieurs).

Au S4, les étudiants effectuent un stage de 30 ECTS en laboratoire ou en entreprise.

Le parcours végétal de la spécialité offre une formation centrée sur la physiologie des réponses des plantes aux contraintes de l'environnement et sur les nouvelles utilisations des végétaux en industrie ou dans leur environnement, dans le cadre du développement durable. Les principaux mécanismes du fonctionnement des végétaux et de leurs adaptations au milieu sont mis en perspective grâce des approches biochimiques, moléculaires, cellulaires et génétiques. Une attention particulière est portée aux derniers concepts et aux plus récentes innovations technologiques de la discipline (phytoremédiation, écoconstruction, éco-ingénierie végétale, trames vertes, gestion durable en agriculture, …).

Ce parcours permet l'acquisition de compétences pour les métiers de la recherche fondamentale ou appliquée, qu’elle soit publique ou industrielle, après poursuite des études en doctorat.

Le parcours végétal forme également des cadres dans le secteur des productions horticoles et agronomiques, dans les secteurs industriels impliqués dans la transformation des végétaux (agriculture et agroalimentaire durables) et dans des secteurs d’activité des collectivités territoriales et/ou de conseil (ex. évaluation de la qualité des milieux, préservation de la biodiversité, aménagement des paysages urbains,…).

Ce parcours à la carte est construit par l'étudiant en fonction de son projet professionnel. Il inclut les UEs végétales de la spécialité :

Il peut être complété par des UEs à dominante végétale d'autres spécialités ou d'autres Master de Sorbonne Université, à choisir avec l'équipe pédagogique.

Il inclut 2 stages à réaliser (un stage de 2 mois en M1-S2, un stage de 6 mois en M2-S4) dans des équipes d'accueil ou entreprises partenaires du domaine végétal.

Cette spécialisation offre une formation centrée sur la physiologie environnementale des organismes peuplant les écosystèmes continentaux (agricoles, forestiers, désertiques, urbains,…) qui subissent une pression anthropique croissante. Grâce à des approches allant du gène au comportement, ce panel d’UE vous permettra de mieux appréhender les mécanismes d’adaptation des organismes vivant dans ces  milieux et les conséquences des pollutions anthropiques sur les organismes et les relations intra et interspécifiques.

Cette spécialisation est construite à la carte par l'étudiant en fonction de son projet professionnel. Elle inclut les UE suivantes :

Elle permet ainsi  l'acquisition de compétences pour les métiers de la recherche fondamentale ou appliquée, publique ou industrielle, après poursuite des études en doctorat. Le panel d’UE peut être complété par l’UE « toxicologie réglementaire » pour acquérir une spécialisation professionnalisante et/ou par des UE choisies au sein du panel d’UE de la spécialité EPET, d’autres spécialités d’un des masters de Sorbonne Université ou d’une autre université (en concertation avec l’équipe pédagogique).

L’océan est sans nul doute le plus vaste habitat de notre Terre, et le moins connu alors que les changements globaux l’affecte directement : réchauffement, acidification, désoxygénation… Comment les organismes marins vont-ils pouvoir s’adapter à ces changements ? Un choix d’UE en M2* permet de colorier votre formation en bleu marine, en renforçant vos  connaissances concernant les organismes marins, un choix qui peut être complété soit par une UE de la spécialité Océanographie et Ecologie Marine (OEM), soit par une UE de la spécialité Biologie et Bioressources Marines (BBMa) de la mention Biologie Intégrative.

* UEs de M2 de la spécialité EPET :

Les UE Toxicologie réglementaire et Droit de l'environnement en M2 permettent de renforcer les connaissances dans ce domaine et de rendre ainsi votre formation plus attractive pour rechercher un emploi à Bac+5 sur un profil incluant l’évaluation et de la maîtrise du risque toxique.

Pour la partie scientifique, vous avez aussi la possibilité de vous spécialiser en toxicologie environnementale en sélectionnant des UE centrées sur ce thème, au sein du panel de la spécialité ou dans une autre mention grâce à votre UE libre de choix.

UE du panel EPET en toxicologie environnementale:

Public visé et prérequis

Cette formation est destinée à des étudiants titulaires d’un diplôme de Licence en biologie ou équivalent (coloration biologie cellulaire et physiologie, ou biologie des organismes ou écologie), possédant des connaissances solides dans les disciplines scientifiques, et souhaitant combiner approches expérimentales et enjeux environnementaux.

Les candidatures seront examinées en fonction 3 catégories de critères :

  • la qualité du dossier académique, principalement en biologie des organismes et physiologie, mais aussi dans d’autres disciplines scientifiques telle que les statistiques (niveau de formation, relevé de notes) ;
  • la pertinence et la cohérence du projet de formation (motivations et adéquation du profil du candidat avec les débouchés professionnels visés) ;
  • l’expérience acquise dans le domaine de l’écophysiologie (choix des UE complémentaires, stages, activités professionnelles ou extra-professionnelles).

Débouchés

  • Recherche académique ou appliquée en institut public ou privé dans les domaines de l’écophysiologie, l’éthologie, l’écotoxicologie, l’écologie, l’environnement : chercheur, enseignant-chercheur, ingénieur.
  • Nouveaux métiers de l’environnement en préservation de la biodiversité, développement durable, gestion et protection des organismes en milieu naturel ou en captivité, problèmes de pollutions urbaines ou rurales (collectivités territoriales, parcs naturels et zoologiques, associations, fondations et agences publiques ou privées) : chargé d’études, chargé de mission, responsable environnement, responsable développement durable, écotoxicologue réglementaire.
  • Métiers de transmission du savoir (enseignement, formation, …), de diffusion des connaissances, de communication, d’animation et médiation scientifique : enseignant, formateur, journaliste.
  • Cadre des bio-industries, de l’industrie alimentaire, pharmaceutique ou chimique, responsable R&D.

Contacts

Responsables du parcours

François LALLIER 

Secrétariat

Nadia FOKA

Campus Pierre et Marie Curie
Département de SDUEE
Tour 46-00, 1er étage

Case courrier 210
4, place Jussieu
75005 Paris