Ça se passe à Sorbonne Université

Tout voir

Découvrez nos vidéos, portraits, actualités, dossiers thématiques, parutions, illustrant l’engagement de celles et ceux qui font vivre Sorbonne Université au quotidien.

À vos côtés tout au long de vos études

Sorbonne Université soutient sa communauté étudiante tout au long de sa formation.

Au travers de ses nombreux dispositifs d'accompagnement, nous œuvrons à votre réussite et votre épanouissement personnel durant votre vie étudiante.

Nous sommes à vos côtés

Étudier à
Sorbonne Université

C’est participer à la grande aventure de la connaissance, s’accomplir dans ses études et se préparer à créer le futur.

Le Chœur & Orchestre de Sorbonne Université

Le Chœur et Orchestre

Chaque année, le Cosu réunit plus d’une centaine de jeunes musiciennes et musiciens, enthousiastes et passionnés, autour d’un projet musical ambitieux qui poursuit nos missions éducatives et de transmission des savoirs.

Recherche et Innovation

Sorbonne Université promeut l'excellence au cœur de chacune de ses disciplines et développe de nombreux programmes interdisciplinaires à même de répondre aux grands enjeux du 21e siècle.

Recherche et Innovation

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

En Arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales / Médecine et métiers de la santé / Sciences et Ingénierie

Choisir Sorbonne Université, c’est intégrer un établissement pluridisciplinaire de renommée mondiale, donner le meilleur de soi-même pour suivre une formation de haut niveau, et rejoindre une communauté de plus de 52 000 étudiantes et étudiants, et 400 000 alumni dans le monde entier.

Arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales

La faculté des Lettres est l’une des plus complètes et des plus importantes, en France et dans le monde, dans le domaine des arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales. Ses domaines de spécialité sont multiples : les lettres classiques et modernes, les langues, lettres et civilisations étrangères, la linguistique, la philosophie, la sociologie, l’histoire, la géographie, l’histoire de l’art et l’archéologie, la musicologie, les sciences de l’information et de la communication, les sciences de l’éducation et la formation des enseignantes et enseignants.

Médecine et métiers de la santé

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PACES (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Sciences et Ingénierie

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la faculté des Sciences et Ingénierie s’attache autant à soutenir la recherche au cœur des disciplines qu’à favoriser les approches pluridisciplinaires pour répondre aux grands enjeux du 21e siècle. L’excellence académique est portée par ses enseignants-chercheurs et chercheurs dont les travaux de recherche nourrissent la qualité des formations dispensées par la faculté.

Elle regroupe 10 membres couvrant toutes les disciplines des lettres, de la médecine, des sciences et ingénierie, de la technologie et du management. Cette diversité favorise une approche globale de l’enseignement et de la recherche, pour promouvoir en commun l'accès de tous au savoir.

Alliance 4EU+

L’Alliance 4EU+

Dans un monde qui change, Sorbonne Université s’est unie aux universités Charles de Prague, Heidelberg, Varsovie, Milan et Copenhague, pour créer l'Alliance 4EU+.

Avec un modèle novateur d’université européenne, 6 grandes universités de recherche intensive répondent ainsi aux défis qui s’imposent à l’Europe.

Les Alliances de Sorbonne Université

Réorientation semestrielle

Vous avez fait votre rentrée en L1 mais vous avez identifié une autre formation à la Faculté des Lettres, plus cohérente avec votre projet professionnel ? La réorientation semestrielle est un aménagement qui vous permet de changer de licence à l'issue de vos examens du premier semestre. Déposez votre candidature entre le 21 novembre et le 13 décembre.



Le théâtre de l’oblitération

Par Élisabeth Angel-Perez

Essai sur la voix photogénique dans le théâtre britannique contemporain

Le langage de l'amour

Par Julie Neveux

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

193

Parcours de licence

192

Parcours de master

13

Sites et campus

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Les extraordinaires pouvoirs du ventre

Par Harry Sokol

Un fabuleux voyage à la découverte des pouvoirs de notre microbiote.

Apologie de la discrétion

Par Lionel Naccache

Comment faire partie du monde ?

Le Grand Livre des pratiques psychomotrices

Par Anne Vachez-Gatecel, Aude Valentin-Lefranc

Fondements, domaines d'application, formation et recherche

Je marche donc je pense

Par Roger-Pol Droit et Yves Agid

Réussir sa consultation en anglais

Par Dr Pascaline Faure

La recherche en temps d'épidémie

Par Patrice Debré

Du sida au Covid, histoire de l'ANRS

Neurosciences cognitives

Par / Sous la direction de Mehdi Khamassi

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Miction impossible

Par Pr Corinne Isnard Bagnis

  • Recherche
  • Réussites

Médailles CNRS 2021 | sciences et ingénierie

Chaque année, le CNRS récompense les femmes et les hommes qui ont le plus contribué à son rayonnement et à l’avancée de la recherche. Cette année, la communauté de la Faculté des Sciences et Ingénierie de Sorbonne Université compte huit médaillés / médaillées en sciences et ingénierie. Félicitations aux lauréates et lauréats !

Médaille d'or

La médaille d'or du CNRS, l’une des plus prestigieuses récompenses scientifiques françaises, distingue l'ensemble des travaux d'une personnalité scientifique de renom.

 

Le physicien Jean Dalibard reçoit la médaille d’or 2021 du CNRS ©Frédérique PLAS/LKB/CNRS Photothèque

©Frédérique PLAS (LKB / CNRS)

Jean Dalibard, professeur au Collège de France

Jean Dalibard est un spécialiste de physique quantique. Membre de l'Académie des sciences depuis 2004, il est professeur au Collège de France depuis 2012. Il a développé au sein du Laboratoire Kastler Brossel* un parcours unique d'expérimentateur et de théoricien. Il a été chercheur invité au National Institute for Standards and Technology (États-Unis), au Laboratoire Cavendish de l'université de Cambridge (Royaume-Uni), et il a enseigné dans plusieurs universités étrangères.

*(CNRS/ENS-PSL/Sorbonne Université/Collège de France)

 

Médaille d'argent

La médaille d'argent distingue des chercheurs et des chercheuses pour l'originalité, la qualité et l'importance de leurs travaux, reconnus sur le plan national et international. 

Cathy Clerbaux , directrice de recherche CNRS (LATMOS)

Laboratoire atmosphères et observations spatiales (CNRS, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines, Sorbonne Université) - Délégation Île-de-France Gif-sur-Yvette - Institut national des sciences de l’Univers (INSU)

Anke Lindner , professeure Université de Paris (PMMH)

Physique et mécanique des milieux hétérogènes (CNRS, Sorbonne Université, ESPCI Paris, Université de Paris) - Délégation Paris-Centre - Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS)

Médaille de bronze

La médaille de bronze récompense les premiers travaux consacrant des chercheuses et des chercheurs spécialistes de leur domaine. Cette distinction représente un encouragement du CNRS à poursuivre des recherches bien engagées et déjà fécondes.

Ines Anna Drinnenberg, chargée de recherche CNRS (Dynamique du noyau​​​​)

Dynamique du noyau (CNRS, Sorbonne Université, Institut Curie) - Délégation Paris Centre - Institut des sciences biologiques (INSB)

Juliette Pierre, chargée de recherche CNRS (DALEMBERT​​​​)

Pour son travail sur l’acoustique dans les mousses et les bulles et les métamatériaux. 
Institut Jean le Rond D'Alembert (CNRS, Sorbonne Université) - Délégation Paris-Centre - ​​Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS)

Suzie Protière, chargée de recherche CNRS (DALEMBERT​​​​)

Pour son travail sur les phénomènes d’élastocapilarité et d’interfaces complexes.
Institut Jean le Rond D'Alembert (CNRS, Sorbonne Université) - Délégation Paris-Centre - Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS)

 

Médaille de cristal

La médaille de cristal distingue des femmes et des hommes, personnels d’appui à la recherche, qui par leur créativité, leur maîtrise technique et leur sens de l’innovation, contribuent aux côtés des chercheurs et des chercheuses à l’avancée des savoirs et à l’excellence de la recherche française.

Francis Hulin-Hubard, expert en infrastructures (LIP6)

Laboratoire d'informatique de Sorbonne Université (CNRS/Sorbonne Université) - Délégation Paris-Centre - Institut des sciences de l’information et de leurs interactions (INS2I)

Didier Courtiade, chef d’exploitation et de maintenance de bâtiments scientifiques (LPENS)

Laboratoire de physique de l'ENS (CNRS, ENS Paris, Sorbonne Université, Université de Paris) - Délégation Paris-Centre - Institut de physique (INP)

Sophie Loeillet, ingénieure en techniques biologiques (DIG-CANCER)

Dynamique de l’information génétique, bases moléculaires et cancer (CNRS, Sorbonne Université, Institut Curie) - Délégation Paris-Centre - Institut des sciences biologiques (INSB)

Cristal collectif

Le cristal collectif distingue des équipes de femmes et d’hommes, personnels d’appui à la recherche, ayant mené des projets dont la maîtrise technique, la dimension collective, les applications, l’innovation et le rayonnement sont particulièrement remarquables. Cette distinction est décernée dans deux catégories : « appui direct à la recherche » et « accompagnement de la recherche ».

Changeur de filtre de la caméra LSST

Véronique Criart, suivi des achats mission et transport
Laboratoire de physique nucléaire et de hautes énergies (LPNHE)
Guillaume Daubard, responsable de service mécanique, expert en conception mécanique
Laboratoire de physique nucléaire et de hautes énergies (LPNHE)

Claire Juramy, cheffe de projet de développement d'expérimentation
Laboratoire de physique nucléaire et de hautes énergies (LPNHE)

Didier Laporte, chef de projet en conception mécanique
Laboratoire de physique nucléaire et de hautes énergies (LPNHE)

Intégration de l’infrastructure de services numériques ESPRI pour les recherches sur l’environnement et le climat

Atef Ben Nasser, responsable de services ESPRI-MOD
Institut Pierre-Simon Laplace
(IPSL)
Renaud Bodichon, développeur des services ESPRI-OBS de données d'observation des Infrastructure de recherche
Institut Pierre-Simon Laplace
(IPSL)
Cathy Boonne, responsable des activités ETHER puis AERIS de ESPRI-OBS
Institut Pierre-Simon Laplace
(IPSL)
Sophie Bouffies-Cloché, responsable de la plateforme ESPRI-OBS
Institut Pierre-Simon Laplace
(IPSL)
Vincent Douet, responsable des développements applicatifs web pour le service ESPRI-OBS
Institut Pierre-Simon Laplace
(IPSL)
Marie-Alice Foujols, responsable de l'animation scientifique et technique ESPRI
Institut Pierre-Simon Laplace
(IPSL)
Sébastien Gardoll, développeur des logiciels ESGF (ESPRI-MOD) et animation ESPRI-IA
Institut Pierre-Simon Laplace
(IPSL)
Rachid Khoufache, administrateur systèmes et réseaux de la plateforme ESPRI-INFRA
Observatoire des sciences de l'Univers Paris-Centre Ecce Terra (ECCE TERRA)

Guillaume Levavasseur, responsable de la plateforme ESPRI-MOD
Observatoire des sciences de l'Univers Paris-Centre Ecce Terra (ECCE TERRA)

Julio Pedraza, administrateur des systèmes d'information ESPRI-INFRA
Institut Pierre-Simon Laplace
(IPSL)
Karim Ramage, responsable des services et infrastructures informatiques d'ESPRI-INFRA
Institut Pierre-Simon Laplace
(IPSL)
Philippe Weill, pilote de l'architecture des systèmes et réseaux ESPRI-INFRA
Laboratoire atmosphères et observations spatiales (LATMOS)

Médaille de la médiation scientifique

La médaille de la médiation scientifique du CNRS récompense des femmes et hommes, scientifiques ou personnels d'appui à la recherche, pour leur action, ponctuelle ou pérenne, personnelle ou collective, mettant en valeur la science au sein de la société. 

Jean-Michel Courty, Professeur Sorbonne Université (LKB)

Jean-Michel Courty est enseignant-chercheur au LKB dans l'équipe Fluctuations Quantiques et Relativité. Très concerné par les questions d'enseignement et de vulgarisation de la physique, son implication au profit de la communication scientifique se reflète dans les nombreuses activités qu'il a entreprises tout au long de sa carrière. On peut citer son rôle de chargé de mission auprès de l'Institut de Physique du CNRS (INP), mais aussi dans un contexte plus personnel sa récente chaîne YouTube Merci la physique, sans oublier la chronique mensuelle Idées de Physique qu'il tient depuis 20 ans avec Edouard Kierlik, professeur Sorbonne Université et directeur de la maison pour la science .

ClimaTicTac, un jeu écoresponsable de stratégie coopératif (IPSL)

Inspiré par l’Accord de Paris sur le climat, le jeu ClimaTicTac a été imaginé par un collectif d’une quinzaine de scientifiques, de doctorants et de médiateurs scientifiques de l’Institut Pierre-Simon Laplace (IPSL), et de l’Association science technologie société (ASTS). Le collectif s’est attaché à développer un outil de médiation ludique et non anxiogène sur le changement climatique, sa cause, ses manifestations, ses impacts, les efforts d’adaptation et d’atténuation nécessaires. Jeu de plateau coopératif, ClimaTicTac permet de faire prendre conscience du caractère global et collectif du problème et de sa gestion à court et long termes. Les aléas et les leviers d’actions sont donnés aléatoirement par des cartes et des défis ludiques affectant l’efficacité des actions. Les joueurs sont ainsi appelés à se concerter pour optimiser leurs actions et leurs chances de gagner la partie ; sans coopération pour maîtriser les rejets de gaz à effet de serre, ils sont collectivement perdants et découvrent les conséquences en cascade des risques climatiques. Diffusé dans un premier temps au sein d’établissements scolaires franciliens, ClimaTicTac a pu également être mis en avant à de nombreuses occasions comme la Fête de la Science ou le Forum Météo-Climat. Le collectif s’attache désormais à le déployer sur l’ensemble du pays et pour tous avec l’éditeur de jeux Bioviva, qui commercialisera Climat Tic-Tac à la rentrée 2021 - à partir de 10 ans et quel que soit le niveau de formation scientifique.

Consultez également la liste des médaillées / médaillés en médecine !

Faculté de Médecine
 

6