À vos côtés tout au long de vos études

Sorbonne Université soutient sa communauté étudiante tout au long de sa formation.

Au travers de ses nombreux dispositifs d'accompagnement, nous œuvrons à votre réussite et votre épanouissement personnel durant votre vie étudiante.

Nous sommes à vos côtés

Étudier à
Sorbonne Université

C’est participer à la grande aventure de la connaissance, s’accomplir dans ses études et se préparer à créer le futur.

Le Chœur & Orchestre de Sorbonne Université

Le Chœur et Orchestre

Chaque année, le Cosu réunit plus d’une centaine de jeunes musiciennes et musiciens, enthousiastes et passionnés, autour d’un projet musical ambitieux qui poursuit nos missions éducatives et de transmission des savoirs.

Recherche et Innovation

Sorbonne Université promeut l'excellence au cœur de chacune de ses disciplines et développe de nombreux programmes interdisciplinaires à même de répondre aux grands enjeux du 21e siècle.

Recherche et Innovation

Nos visages, notre force !

Au quotidien, par leur engagement, ils font Sorbonne Université. 

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

En Arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales / Médecine et métiers de la santé / Sciences et Ingénierie

Choisir Sorbonne Université, c’est intégrer un établissement pluridisciplinaire de renommée mondiale, donner le meilleur de soi-même pour suivre une formation de haut niveau, et rejoindre une communauté de plus de 55 000 étudiantes et étudiants, et 360 000 alumni dans le monde entier.

Arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales

La faculté des Lettres est l’une des plus complètes et des plus importantes, en France et dans le monde, dans le domaine des arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales. Ses domaines de spécialité sont multiples : les lettres classiques et modernes, les langues, lettres et civilisations étrangères, la linguistique, la philosophie, la sociologie, l’histoire, la géographie, l’histoire de l’art et l’archéologie, la musicologie, les sciences de l’information et de la communication, les sciences de l’éducation et la formation des enseignantes et enseignants.

Médecine et métiers de la santé

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PACES (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Sciences et Ingénierie

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la faculté des Sciences et Ingénierie s’attache autant à soutenir la recherche au cœur des disciplines qu’à favoriser les approches pluridisciplinaires pour répondre aux grands enjeux du 21e siècle. L’excellence académique est portée par ses enseignants-chercheurs et chercheurs dont les travaux de recherche nourrissent la qualité des formations dispensées par la faculté.

Elle regroupe 10 membres couvrant toutes les disciplines des lettres, de la médecine, des sciences et ingénierie, de la technologie et du management. Cette diversité favorise une approche globale de l’enseignement et de la recherche, pour promouvoir en commun l'accès de tous au savoir.

Alliance 4EU+

L’Alliance 4eu+

Dans un monde qui change, Sorbonne Université s’est unie aux universités Charles de Prague, Heidelberg, Varsovie, Milan et Copenhague, pour créer l'Alliance 4eu+.

Avec un modèle novateur d’université européenne, 6 grandes universités de recherche intensive répondent ainsi aux défis qui s’imposent à l’Europe.

Les Alliances de Sorbonne Université


Nostalgies contemporaines

Par Emmanuelle Fantin, Sébastien Fevry, Katharina Niemeyer

Médias, cultures et technologies

Les Naufragés de la Méduse

Par Jacques-Olivier Boudon

À la Une

Tout voir

Témoignages d'alumni

D'anciennes et d'anciens étudiants de la Faculté racontent leurs parcours professionnels.



Les Naufragés de la Méduse

Par Jacques-Olivier Boudon

Les impacts spatiaux du changement climatique

Par Denis Mercier (sous la direction de)

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

1 200

Enseignantes et enseignants

720

Personnels

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à
la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Les langues de la médecine

Par Pascaline Faure

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Face aux risques

Par Pascal Griset, Jean-Pierre Williot, Yves Bouvier

Une histoire de la sûreté alimentaire à la santé environnementale

M2 - Parcours Biologie Cellulaire, Développement et Cellules Souches

Ce parcours propose une formation scientifique dans les domaines de la biologie cellulaire, de la biologie du développement, de la biologie des cellules souches et de l’oncogenèse. Les étudiants acquièrent une vision globale des mécanismes fondamentaux du vivant et de solides bases, à la fois théoriques et pratiques, en biologie cellulaire (organisation structurale et fonctionnelle des cellules, trafic intracellulaire, motilité, cycle cellulaire, mort cellulaire, communication et signalisation, imagerie du vivant), en biologie du développement.

Au travers des formations fondamentales de M1 et des formations dans les domaines disciplinaires, amorcées en M1 et développées en M2 jusqu’à la frontière des connaissances, les étudiants s’approprient les outils conceptuels et méthodologiques qui permettent une approche intégrée du vivant, de la cellule à l’organisme. 

Mots clés : Biologie cellulaire, biologie du développement, biologie des cellules souches, oncogenèse, biochimie, génétique, immunologie, biologie moléculaire.

M2 - Parcours Biologie Cellulaire, Développement et Cellules Souches

Organisation

L’enseignement a lieu principalement sur le campus Pierre et Marie Curie, mais certaines unités d’enseignement se déroulent dans les stations biologiques marines de Sorbonne Université, à Villefranche-sur-mer (niveau M2, thématique "Biologie du développement") et à Roscoff (niveau M1 et M2, parcours "Biologie cellulaire" et "Biologie du développement").

Nos partenariats privilégiés avec les instituts parisiens permettent l’accueil des étudiants de la spécialité, au niveau M2,  dans des formations de haut niveau où ils côtoient des doctorants et des post-octorants avec un recrutement international. L’enseignement est dispensé en langue anglaise, sauf exception.


Premier Semestre

Le premier semestre (30 ECTS) est constitué de quatre unités d’enseignement :

  • UE de spécialisation propre à chaque thématique (12 ECTS)
  • UE d'analyse scientifique (MU5BM051, 6 ECTS)
  • UE de projet scientifique (MU5BM091, 6 ECTS)
  • UE d'ouverture (6 ECTS) à choisir parmi la liste d’UE (6 ECTS) et d’ateliers (3 ECTS) proposés par le département de formation "Biologie moléculaire et cellulaire" de master ou par un autre département de formation de master.

Deuxième Semestre

Le second semestre (30 ECTS) est réservé au stage pratique en laboratoire public ou en entreprise. Il donne lieu à la rédaction d’un mémoire et à une soutenance orale devant un jury d’experts dans la spécialité.


Quatre thématiques proposées 

Introduction

La biologie cellulaire est une discipline transversale permettant d’appréhender les mécanismes fondamentaux du vivant dans de nombreux domaines de recherche fondamentale et appliquée. Elle s’appuie sur les progrès rapides des techniques d’investigation moléculaire et d’imagerie, notamment sur cellules vivantes, in vitro et in vivo, pour comprendre les processus fondamentaux tels que la prolifération et la mort cellulaire, la motilité, le trafic intracellulaire, les interactions de la cellule avec son environnement.  Nous proposons de former de jeunes chercheurs en sciences du vivant ayant acquis de solides bases, à la fois théoriques et pratiques, en biologie cellulaire et capables d’aborder ces grandes questions scientifiques de la biologie contemporaine. Les domaines d’application vont de la recherche fondamentale aux applications dans l’élucidation des mécanismes pathologiques (notamment le cancer, certaines maladies génétiques et les pathologies liées à l’infection virale ou microbienne) et dans la caractérisation de nouvelles approches ou cibles thérapeutiques.

Cette formation est réalisée en partenariat avec plusieurs instituts parisiens (Institut Curie, Institut Pasteur, Ecole Normale Supérieure de Paris, Institut de Biologie Physico-Chimique, Institut du Fer-à-Moulin, Muséum National d’Histoire Naturelle) et avec la station biologique de Roscoff.


Formation

La formation dans la thématique "Biologie cellulaire" s’appuie sur un enseignement de spécialisation (30 ECTS), théorique et pratique, et sur un stage long (30 ECTS) dans les laboratoires associés à la spécialité, situés en France ou à l’étranger. Cette thématique est intégralement enseignée en langue anglaise.

Les 30 ECTS d’enseignement correspondant au premier semestre de M2 permettent de former les étudiants à la maitrise des concepts et des méthodes. Cette période inclut quatre unités d’enseignement :

UE de Spécialisation

Option 1: Cours avancé de Biologie cellulaire (MU5BM215)

Les étudiants doivent choisir deux UE de 6 ECTS parmi les suivantes :

  • Approche Expérimentale et Théorique pour Résoudre une Énigme Scientifique au Sein d’un Laboratoire (UE MU5BM206, 6 ECTS) (IBPC course)
  • Prolifération et Mort Cellulaire (MU5BM285, 6 ECTS)
  • Regulation of Gene Expression: Translation and Cell Cycle (Marine Animal Models) (MU5BM232, 6 ECTS) (Workshop in Roscoff)

    Remarque : Le logement et les billets de train sont à la charge du master, par contre les repas sont à la charge des étudiants

Option 2: Cours Pasteur

Biologie moléculaire de la cellule  (MU5BM212) (Institut Pasteur /Sorbonne Université)
Ce cours intensif de conférences et travaux pratiques de quatre semaines est organisé en collaboration avec l'Institut Curie.

UE d'analyse scientifique ( 6 ECTS)

UE d'analyse scientifique (MU5BM051, 6 ECTS)

L'étudiant présentera à l'oral un article majeur et récent dans le domaine de la biologie cellulaire. L'objectif est d'acquérir une méthode de présentation de données scientifiques, partant de l'analyse des données expérimentales et allant jusqu’à leur interprétation critique, en relation avec le contexte scientifique.

UE de projet scientifique ( 6 ECTS)
UE de projet scientifique (MU5BM091, 6 ECTS)
L'étudiant présentera un projet de thèse fictif sous la forme d’un rapport écrit (une dizaine de pages) et il défendra ce projet à l'oral. Ce projet s'inspirera de la thématique développée lors du stage de master 2.
UE d'ouverture (6 ECTS)

Cette UE est choisie par l’étudiant en concertation avec l’équipe pédagogique parmi la liste d’UE proposée par le département de formation "Biologie moléculaire et cellulaire" de master ou par tout autre master de Sorbonne Université. Les cours privilégiés dans la thématique Biologie Cellulaire sont les suivants : « Advanced course in cellular dynamics » (MU5BM286) et « Biologie cellulaire et cancer » (MU5BM222) organisés par l’Institut Curie, « Imagerie numérique » (MU5BM203) et « conférences en biologie des cellules souches » (MU5BM217) organisés par Sorbonne Université, « Ecosystèmes cellulaires » (MU5BM810) organisé par l’ENS Paris. Le cours « Regulation of gene expression » (MU5BM232) organisé par la station marine de Roscoff est recommandé aux étudiants inscrits dans l’option 2.
UE de stage (30 ECTS)
UE de stage (MU5BM503, 30 ECTS)
Ce stage s'effectue dans une équipe d'accueil sous la direction d'un maître de stage et en concertation avec l'équipe pédagogique. La liste des équipes d'accueil et les propositions de stage peuvent être consultées sur le site internet de la mention "Biologie moléculaire et cellulaire" de master (accès restreint, nous consulter). L’étudiant peut éventuellement effectuer son stage dans un laboratoire ne figurant pas dans cette liste sous réserve de l'accord de l'équipe pédagogique.
Le stage, d'une durée maximale de six mois (6 mois à raison de 22 jours par mois et 7h par jour soit 132 jours ou encore 924 h de stage ; consécutifs ou non), s'étale sur toute la durée de l'année universitaire à l'exception des périodes occupées par les UE précédemment décrites.

Public

Le parcours est ouvert aux étudiants universitaires et des grandes écoles ayant suivi une filière de M1 en biologie ainsi qu’à tout étudiant doté d’une solide formation initiale dans une discipline connexe (sciences de l’ingénieur, physique, chimie,…) et ayant une forte motivation pour les sciences du vivant. Cette spécialité concerne également les étudiants en médecine et pharmacie et sciences vétérinaires. Elle accueille des étudiants étrangers.


Débouchés

Cette formation de master 2 oriente les étudiants vers une carrière de chercheur dans la recherche publique et privée, mais s’ouvre aussi vers des métiers variés dans les domaines de la pharmacie, des biotechnologies, de la valorisation scientifique, du financement et du conseil.


Comité Scientifique

L'organisation des enseignements est prise en charge par une équipe pédagogique qui assure le suivi et l'évaluation des étudiants. Cette équipe comprend :

  • Tounsia Ait-Slimane (SU, CRSA)
  • Marta Garcia (SU, IFM)
  • Olivier Gavet (SU, IGR)
  • Anthi Karaiskou (SU, CRSA)
  • Joëlle Sobczak-Thépot (SU, CRSA)
  • Agnès Boutet, Patrick Cormier (SU, Station biologique de Roscoff)
  • Stephan Eberhard et Francis-André Wollman (SU, IBPC)
  • Roberto Bruzzone, Chiara Zurzolo (Institut Pasteur)
  • Philippe Chavrier, Stéphanie MISEREY-LENKEI (Institut Curie).

 


Comité Pédagogique

  • Joëlle SOBCZAK-THÉPOT (SU) : joelle.sobczak_thepot (at) sorbonne-universite.fr
  • Stephan EBERHARD (SU) : eberhard (at) ibpc.fr
  • Marta GARCIA (SU) :marta.garcia (at) sorbonne-universite.fr
  • Olivier GAVET (SU) : olivier.gavet (at) sorbonne-universite.fr
  • Tounsia AIT-SLIMANE (SU) : tounsia.ait_slimane (at) sorbonne-universite.fr
  • Anthi KARAISKOU (SU) : anthi.karaiskou (at) sorbonne-universite.fr

Contacts

Responsable pédagogique

  • Professeur Joëlle SOBCZAK-THEPOT : joelle.sobczak_thepot @sorbonne-universite.fr

Secrétariat pédagogique

Maryna KHODJAMIRIAN :  sciences-master-bmc-pedago2 (at) sorbonne-universite.fr / Téléphone : 01 44 27 88 85 / Télécopie : 01 44 27 34 25

Objectifs

L'objectif de cette thématique est de fournir aux étudiants une expertise conceptuelle et méthodologique dans le domaine de la biologie du développement. Ce domaine de recherche a pour principal objet d'étude la formation de l'embryon mais s'intéresse aussi à la reproduction, à la régénération et aux cellules souches. La biologie du développement est au carrefour de plusieurs disciplines telles que le biologie cellulaire, la génétique et la biologie moléculaire. La compréhension des mécanismes fondamentaux des processus du développement peut ainsi être abordée en utilisant ces différentes approches. La biologie du développement contribue en outre à la compréhension de la cancérogenèse et des maladies génétiques du développement et ouvre la voie aux études d'approches thérapeutiques.

Cette thématique vise à assurer la formation de jeunes chercheurs capables de s'intégrer dans les laboratoires de recherche publics ou privés. Il prend appui sur des équipes d'accueil clairement identifiées dans les Universités et les grands instituts de recherche, sur les réseaux de laboratoires européens et plusieurs laboratoires partenaires localisés à l'étranger. Cette thématique est intégralement enseignée en langue anglaise. 


Stage et mobilité

La réalisation d’un stage d'une durée maximale de six mois dans un laboratoire de recherche académique ou, plus rarement, en entreprise, permettra aux étudiants de parfaire leur formation pratique et théorique et de découvrir leur futur environnement professionnel. L’objectif principal est de les préparer à poursuivre en doctorat, soit en France, soit à l’étranger.

Nos partenariats d’échanges Erasmus avec les universités européennes associées au programme international de master associé au parcours offrent aux étudiants la possibilité d’une mobilité à l’étranger (Université de Lisbonne, Portugal ; Université de Maastricht et Erasmus Medical Center, Pays-Bas ; Université Pompeu Fabra et Université de Barcelone, Espagne).


Organisation générale des enseignements

L'organisation des enseignements est prise en charge par une équipe pédagogique qui assure le suivi et l'évaluation des étudiants. Cette équipe comprend :

  • C. Carron-Homo (IBPS, SU)
  • E. Hirsinger (IBPS, SU)
  • M. Cohen-Tannoudji (Institut Pasteur)
  • M. Umbhauer (IBPS, SU)
  • C. Fournier-Thibault (IBPS, SU)
  • J. Matthieu (Collège de France)
  • E. Houlliston (Sorbonne Université, Station marine de Villefranche-sur-Mer)
  • C. Barreau (Sorbonne Université, Station marine de Villefranche-sur-mer)

L'obtention de 60 ECTS permet de valider l'année de M2. Ils se découpent selon le schéma suivant : UE de spécialisation (12 ECTS), UE d'analyse scientifique (6 ECTS), UE de projet scientifique (6 ECTS), UE d'ouverture (6 ECTS), UE de stage (30 ECTS).

UE de spécialisation (12 ECTS)

UE de spécialisation (MU5BM211, 12 ECTS)

L'UE de spécialisation correspond au cours international de biologie du développement conjointement organisé par l'Institut Curie et Sorbonne Université.

Cet atelier comprend une partie pratique ainsi que des conférences et séminaires thématiques et méthodologiques. Il offre la possibilité de manipuler les principaux systèmes modèles utilisés en biologie du développement et d'en acquérir une connaissance approfondie. Les approches stratégiques et technologiques spécifiques à chacun de ces systèmes seront mises en pratique (souris, poulet, xénope, poisson zèbre, drosophile, nématode). Nous montrerons comment l'utilisation combinée de plusieurs systèmes modèles contribue à l'analyse d'un processus donné du développement. Les mécanismes moléculaires et cellulaires qui interviennent dans la formation de l'embryon seront traités dans leur diversité et leur unicité. Les conférences traiteront des principaux thèmes de la biologie du développement. Les mécanismes les plus précoces (lignée germinale, détermination des axes de polarités, induction, spécification…) comme les plus tardifs (morphogenèse, organogenèse, différenciation cellulaire) seront étudiés. Des séminaires présentant les méthodologies récentes seront également présentés (imagerie, puces, ARN interférence, …). Enfin, les implications médicales des découvertes de la biologie du développement seront également abordées. 


Organisation Pédagogique: L'encadrement est effectué par les membres de l'équipe pédagogique auxquels s'ajoutent des chercheurs français et étrangers (européens et américains), spécialistes reconnus dans le domaine. L'atelier pratique se déroule pendant 3 semaines consécutives dans les locaux de Sorbonne Université, suivi de 2 semaines de conférences à l’Institut Curie avec la participation des chercheurs du département de biologie du développement de l’Université d’Harvard.


Évaluation: Elle comprend une analyse scientifique (présentation d’un article) qui a lieu pendant les conférences à l’Institut Curie et une épreuve écrite qui a lieu à la fin de l’UE comportant des analyses d’expériences destinés à apprécier la capacité à synthétiser des données scientifiques et à proposer des modèles biologiques.

UE d'analyse scientifique ( 6 ECTS)

UE d'Analyse Scientifique (MU5BM051, 6 ECTS)

L'objectif est d'acquérir une méthode d'analyse des données expérimentales, de pouvoir interpréter ces données et de les replacer dans leur contexte scientifique. L'étudiant présentera à l'oral un article majeur et récent ayant trait à la biologie du développement. L'exposé de 15 minutes sera suivi de 10 minutes de discussion avec les membres du jury.

UE de Projet scientifique ( 6 ECTS)

L'étudiant présentera un projet de recherche par écrit (une dizaine de pages) et il défendra ce projet à l'oral. Ce projet portera sur la thématique qui sera développée lors du stage.

UE d'Ouverture (6 ECTS)

Cette UE est choisie par l'étudiant en concertation avec l'équipe pédagogique. L'une des UE recommandées est centrée sur le développement des organismes marins (5V200, 6 ECTS) et se déroule à la station de biologie marine de Villefranche-sur-mer (une semaine au mois de mars).

UE de Stage en laboratoire

Ce stage s'effectue dans une équipe d'accueil sous la direction d'un maître de stage et en concertation avec l'équipe pédagogique. La liste des équipes d'accueil et celle des propositions de stage peuvent être consultées sur le site internet de la mention "Biologie moléculaire et cellulaire" de master (accès restreint, nous consulter). L'étudiant peut éventuellement effectuer son stage dans un laboratoire ne figurant pas sur cette liste sous réserve de l'accord de l'équipe pédagogique. Le stage, d'une durée maximale de six mois, s'étale sur toute la durée de l'année scolaire à l'exception des périodes occupées par les UE précédemment décrites. Au commencement du stage, le projet de recherche sera exposé par l'étudiant devant l'équipe pédagogique.


Evaluation

Un rapport d'une trentaine de pages présentant les travaux effectués au cours du stage sera rédigé par l'étudiant. Ce rapport fera l'objet d'une soutenance début juillet comportant un exposé oral de 20 minutes suivi d'une discussion avec l'équipe pédagogique.


Contacts

Responsable pédagogique

Pr. Claire FOURNIER-Thibault : claire.thibault@sorbonne-universite.fr

Secrétariat pédagogique

Maryna KHODJAMIRIAN : sciences-master-bmc-pedago2 (at) sorbonne-universite.fr / Téléphone : 01 44 27 88 85/ Télécopie : 01 44 27 34 25

La biologie des cellules souches et leurs applications thérapeutiques constituent à ce jour un domaine en pleine expansion dans les sciences de la vie. Ces cellules sont dotées de deux propriétés cardinales qui les distinguent des autres cellules de l’organisme : elles sont capables de s’autorenouveler ou au contraire de s’engager dans une ou plusieurs voies de différenciation. L’identification des cellules souches et la compréhension des mécanismes moléculaires impliqués dans leur régulation constituent un enjeu primordial pour les biologistes et les cliniciens intéressés par les problèmes de différenciation cellulaire, de reprogrammation cellulaire, d’homéostasie et de réparation tissulaire. La biologie des cellules souches ouvre également de nouvelles perspectives sur la compréhension des processus d’initiation de tumeurs et fait l’objet d’intenses travaux de recherche en médecine régénérative.

Cette thématique a pour ambition d’assurer une formation théorique et pratique de haut niveau dans le domaine de la biologie des cellules souches. L’enseignement sera basé sur des conférences dispensées par des spécialistes français et internationaux et d’un atelier pratique permettant d’observer et manipuler différents types de cellules souches (embryonnaires et adultes). L’objectif est donc de fournir aux étudiants les connaissances fondamentales permettant de comprendre la logique des cellules souches et les enjeux qui en dépendent sur les plans clinique, éthique et juridique.


Formation

La thématique "Biologie des cellules souches" s’appuie sur un enseignement de spécialisation (30 ECTS), théorique et pratique, et sur un stage d'une durée maximale de six mois qui se déroule dans un laboratoire d’accueil en France ou à l’étranger (30 ECTS). Cette thématique est intégralement enseignée en langue anglaise.

UE de spécialisation (12 ECTS)

UE de Spécialisation (MU5BM216, 12 ECTS)

L’enseignement théorique est dispensé sous la forme de séminaires scientifiques. Ces conférences permettent de couvrir les multiples thématiques intéressant la biologie des cellules souches :

  • biologie des cellules souches embryonnaires,
  • pluripotence et reprogrammation (naturelle et induite),
  • biologie des cellules souches adultes (hématopoïétiques, musculaires, neurales, mésenchymateuses, épithéliales et intestinales),
  • microenvironnement des cellules souches : aspects moléculaires et cellulaires,
  • cellules souches cancéreuses,
  • cellules souches et évolution,
  • cellules souches, thérapie cellulaire et biotechnologies,
  • modélisation de la biologie des cellules souches : approches mathématiques et bio-informatiques,
  • questions éthiques et philosophiques.

Cet enseignement est accompagné d’un atelier pratique permettant aux étudiants d’observer et de tester le potentiel de différents types de cellules progénitrices (hématopoïétiques, neurales et musculaires).

UE d'Analyse Scientifique (6 ECTS)

UE d'analyse scientifique (MU5BM5V051, 6 ECTS)

L’étudiant présentera à l’oral un article majeur et récent dans le domaine de la biologie des cellules souches. L’objectif est de permettre aux étudiants d’acquérir un esprit critique sur la littérature scientifique et d’apprendre à présenter un sujet scientifique (contexte du sujet de recherche, méthodologie expérimentale, analyse et interprétations des résultats, …).

UE de Projet Scientifique (6 ECTS)

UE de projet scientifique (MU5BM091, 6 ECTS)

L’étudiant présentera un projet de recherche fictif (une quinzaine de pages) et le défendra à l’oral. Ce projet s’appuiera sur le sujet de stage effectué par l’étudiant dans son laboratoire d’accueil. Les points importants concernant le projet fictif sont l’originalité, la pertinence et la faisabilité du sujet choisi.

UE d'Ouverture (6ECTS)

UE d’ouverture (6 ECTS)

L’étudiant est libre de choisir une unité d’enseignement proposée par le département de formation "Biologie moléculaire et cellulaire" de master ou par tout autre département de formation de master de Sorbonne Université.

UE de Stage (30 ECTS)

UE de stage (5V099, 30 ECTS)

Ce stage de laboratoire s’effectue dans une équipe d’accueil sous la direction d’un maître de stage et en concertation avec l’équipe pédagogique. La liste des équipes d’accueil et les coordonnées des maîtres de stage peuvent être consultées sur le site internet de la mention "Biologie moléculaire et cellulaire" de master. Le stage, d'une durée maximale de six mois, peut s’effectuer dès le mois de septembre à l’exception des périodes occupées par les UE précédemment décrites.


Public

Cette thématique est destinée aux étudiants scientifiques, ou issus du cursus médical ou pharmaceutique, ainsi qu’aux élèves des grandes écoles. Des connaissances approfondies dans les domaines de la biologie cellulaire, du développement et de la biologie moléculaire sont requises. Pour les étudiants inscrits en M1 dans la mention "Biologie moléculaire et cellulaire" de master, la validation de l’UE "Biologie des cellules souches : concepts, techniques et applications thérapeutiques" est souhaitable.


Débouchés

Cette thématique est destinée à former des spécialistes de haut niveau dans le domaine de la biologie des cellules souches. Il offre ainsi la possibilité aux étudiants de s’orienter vers les métiers de la recherche académique ou privée. Cette formation permet également de s’orienter vers d’autres métiers tels que la valorisation scientifique ou le conseil.


Comité scientifique

  • Pierre CHARBORD (DR, INSERM)
  • Luc DOUAY (PU-PH, Sorbonne Université)
  • Charles DURAND (MCU, Sorbonne Université)
  • Claire FRANCASTEL (DR, INSERM)
  • Romain FONTAINE (MCU, Sorbonne Université)
  • Thierry JAFFREDO (DR, CNRS)
  • Franck LEBRIN (CR, INSERM)
  • Vincent MOULY (DR, CNRS)
  • Nathalie SPASSKY (DR, INSERM)

 


Contact 

 

Responsable pédagogique

  • Charles DURAND
  • Laboratoire de Biologie du développement
  • UMR CNRS 7622, Sorbonne Université, Bâtiment C, 6ème étage, 75252 Paris Cedex 05
  • Tél. : 01 44 27 22 84 - Fax : 01 44 27 34 97
  • Courriel :  charles.durand (at) sorbonne-universite.fr

Secrétariat pédagogique

  • Maryna KHODJAMIRIAN
  • Téléphone : 01 44 27 88 85 / Télécopie : 01 44 27 34 25
  • Courriel : sciences-master-bmc-pedago2 (at) sorbonne-universite.fr

 

 

 

Présentation générale de la thématique

La thématique "Bases moléculaires de l’oncogenèse", commune aux parcours "Biologie cellulaire, Biologie du développement & Biologie des cellules souches" et "Génétique", permet aux étudiants d’acquérir les notions essentielles pour comprendre les processus biologiques assurant notamment le contrôle du cycle cellulaire et le maintien de l’intégrité du génome, et comment ces processus sont altérés lors de l’initiation ou la progression tumorale. Selon l’UE de spécialisation choisie, ces aspects sont étudiés à l’échelle de la cellule ou de l’organisme entier. En alliant séminaires et travaux pratiques, les UEs de spécialisation, délivrées en partenariat avec l’Institut Pasteur et l’Institut Curie, intègrent les notions et techniques les plus récentes de la biologie, telles que (selon l’UE choisie) : 1) le peignage moléculaire pour comprendre les mécanismes d’instabilité génétique et l’immuno-précipitation de la chromatine pour analyser les relations fonctionnelles entre lésions de l’ADN et remodelage de la chromatine ; 2) le ciblage de mutations conditionnelles dans le génome de souris pour contrôler l’activation d’oncogènes ou l’inactivation de suppresseurs de tumeurs, ou encore la reprogrammation de fibroblastes en cellules souches, dont les propriétés sont voisines de celles des cellules cancéreuses ; 3) la reconstitution in vitro de fonctions cellulaires, et la visualisation des constituants cellulaires par les méthodes les plus récentes de microscopie confocale et d’imagerie dynamique, pour étudier l’organisation fonctionnelle de la cellule.

La thématique intègre 2 UE de spécialisation qui, dans leur diversité, permettent d’aborder tous les aspects de la biologie et de la génétique des tumeurs:

  • Le Cours de Génétique et Epigénétique Moléculaires (MU5BM824) a pour objectif d’approfondir les aspects techniques et conceptuels de la recherche en génétique et en épigénétique, notamment dans le cadre de l’oncogenèse. Il vise à analyser les mécanismes régulant l’expression et la stabilité des génomes des cellules eucaryotes, ainsi que ceux qui contrôlent la progression dans le cycle cellulaire.
  • Le Cours de Génétique de la Souris (MU5BM813) s’adresse aux étudiants souhaitant acquérir une formation complète à l’utilisation de cet animal comme système modèle des pathologies humaines, notamment le cancer. Il s’adresse également aux étudiants intéressés par la biologie des cellules souches (cellules ES, IPS, …) ou la biologie du développement - à ce titre, il peut être suivi par les étudiants des thématiques « Biologie des cellules souches » et «Biologie du développement » du parcours Biologie Cellulaire "Biologie cellulaire, Biologie du développement & Biologie des cellules souches".

Organisation Pédagogique

Les étudiants choisiront l’un des deux cours de spécialisation décrits ci-dessus et délivrés en partenariat avec l’Institut Pasteur. Ces UE associent également l’UE projet et comptent pour 18 ECTS.

Ils suivent également l’UE d’analyse scientifique (6 ECTS) de leur parcours de rattachement.

Ils devront compléter leur formation en choisissant 6 ECTS d’UE(s) d’ouverture prise parmi l’offre de formation de Sorbonne Université ou d’autres universités et dont le choix sera à discuter avec l’équipe pédagogique. Les modules d’ouverture conseillés dans le cadre de la thématique BMO sont les cours de l’institut Curie “Génome non-codant” (MU5BM429) (6 ECTS), “Epigénétique, chromatine et organisation du noyau” (MU5BM460) (6 ECTS)  et « Biologie cellulaire et cancer » (MU5BM222) (3 ECTS), et le cours Sorbonne Université “Microenvironnement immunitaire, apoptose et cancer” (MU5BM577) (3 ECTS) et « Prolifération et mort cellulaire » (MU5BM285) (3 ECTS).

Enfin, ils devront trouver avant fin Septembre un stage dans un laboratoire de recherche (30 ECTS). Le choix du laboratoire et du thème de stage s'effectue en concertation avec l'équipe pédagogique. La liste des équipes d'accueil et les propositions de stage peuvent être consultées sur le site internet du master BMC (accès restreint, nous consulter) et au secrétariat auprès de Carine Joseph . L’étudiant peut éventuellement effectuer son stage dans un laboratoire ne figurant pas dans cette liste sous réserve de l'accord de l'équipe pédagogique. Le stage s'étale sur toute la durée de l'année universitaire à l'exception des périodes occupées par les UE précédemment décrites. Il est validé par un rapport écrit et une soutenance qui se tient fin Juin, pour permettre aux étudiants qui le souhaitent de présenter les concours des écoles doctorales début Juillet.


Contacts

Responsables pédagogiques

  • Professeur Franck Toledo
  • Courriel : franck.toledo (at) curie.fr

Secrétariat pédagogique

  • Carine JOSEPH
  • Téléphone : 01 44 27 35 35 / Télécopie : 01 44 27 34 25
  • Courriel : sciences-master-bmc-pedago1 (at) sorbonne-universite.fr

 

Débouchés

A l’issue du parcours de master 2, les étudiants s’orientent principalement vers la recherche fondamentale ou appliquée dans différents domaines de la biologie :

  • Préparation d’une thèse de doctorat d’université (70 à 80 % des étudiants)
  • Insertion dans les métiers de la recherche et du développement dans le milieu académique (universités ou grands organismes, CNRS, INSERM, CEA, INRA,…) ou en entreprise.

Certains étudiants choisissent également de compléter leur formation :

  • dans la continuité de leur projet professionnel initial (médecins, pharmaciens, ingénieurs)
  • pour acquérir une double compétence (en sciences - bioinformatique, physiologie, etc… -, en marketing ou management, en valorisation, en recherche clinique, en sciences politiques, …).

La liste (non exhaustive) des fonctions occupées actuellement par des anciens étudiants de la spécialité comprend des postes d'enseignants-chercheurs et de chercheurs d’organismes de recherche publics (universités françaises et étrangères, CNRS, CEA, INSERM, INRA, …) ou de droit privé (Institut Pasteur, entreprises de R&D), d'ingénieurs d’études, de chargés d’information médicale en industrie pharmaceutique, de technico-commerciaux en biotechnologies, d'attachés de recherche clinique, d'enseignants du secondaire, …

Public visé et admission

Le parcours est ouvert :

  • aux étudiants titulaires d’une licence de biologie
  • aux étudiants en médecine, pharmacie ou école vétérinaire
  • aux élèves des écoles normales supérieures et des grandes écoles d’ingénieurs
  • aux étudiants étrangers justifiant de diplômes équivalents.

L’admission en M2 se fait par l’intermédiaire d’un dossier de candidature créé sur un site dédié de Sorbonne Université, qui est ouvert de mi-Avril à fin Juin. Les étudiants dont le dossier est présélectionné sont ensuite convoqués à la fin du mois de Juin pour un entretien avec l’équipe pédagogique.

Pour les étudiants titulaires d’une licence de biologie, notamment la licence de Sciences et Technologies, mention Sciences de la Vie de Sorbonne  Université, il est tenu compte des résultats académiques et de l’adéquation du programme de Master 1 (choix des Unités d’Enseignement) pour intégrer le niveau Master 2.

Les étudiants en médecine et pharmacie, les élèves des grandes Ecoles et des Ecoles Vétérinaires doivent justifier d’une formation initiale équivalente au master 1 dans les domaines d’intérêt du parcours (formation médecine-Sciences, Ecole de l’Inserm, formation en biologie moléculaire et cellulaire….) En fonction de leur formation, ils peuvent être intégrés soit en Master 1 soit directement en Master 2.

Le parcours offre environ 60 places par an en Master 2.

Admission en formation continue

Dans le cadre d’une reprise d’études et/ou d’une validation des acquis, les salariés ou demandeurs d’emploi, justifiant d’une expérience professionnelle et ayant interrompu leurs études initiales depuis plus de deux ans, doivent contacter directement le service de la formation continue de Sorbonne Université.

Contact : 01 44 27 82 82
E-mail : formation.continue@sorbonne-universite.fr

Compétences

Compétences disciplinaires :

  • Avoir une maîtrise approfondie des concepts et des méthodes en biologie moléculaire et cellulaire.
  • Avoir des compétences approfondies dans la thématique abordée.
  • Savoir mettre en œuvre une démarche expérimentale.

Compétences transversales

  • Savoir présenter oralement des concepts et problématiques scientifiques
  • Savoir gérer les ressources bibliographiques (bases de données, journaux scientifiques en ligne) et maîtriser la littérature scientifique liée au domaine biologique concerné,
  • Avoir une capacité de synthèse mise en œuvre lors de la rédaction et la présentation orale de mémoires et projets
  • Savoir faire une analyse critique de résultats scientifiques puisé dans la littérature ou obtenus lors du stage
  • Savoir utiliser ses connaissances et faire preuve de créativité pour poser puis résoudre un problème scientifique
  • Avoir une capacité d’apprentissage et d’adaptation
  • Savoir organiser son travail et travailler en équipe
  • Savoir communiquer ses résultats (exposé oral ou sur poster, rédaction de rapport écrit) et défendre un projet devant un jury
  • Savoir apprécier la qualité et la pertinence d’un travail ou d’une démarche scientifique
  • Maîtriser l’anglais scientifique (l’objectif est d’atteindre un niveau certifié B2 ; une UE d’anglais obligatoire est suivie en M1)