Ça se passe à Sorbonne Université

Tout voir

Découvrez nos vidéos, portraits, actualités, dossiers thématiques, parutions, illustrant l’engagement de celles et ceux qui font vivre Sorbonne Université au quotidien.

Sorbonne Université et le sport : un engagement olympique

Sorbonne Université entretient une longue tradition de soutien aux pratiques physiques et sportives de tous niveaux. Découvrez nos actions et nos talents !

Sorbonne Université et le sport : un engagement olympique

Étudier à | Sorbonne Université

C’est participer à la grande aventure de la connaissance, s’accomplir dans ses études et se préparer à créer le futur.

Le Chœur & Orchestre de Sorbonne Université

Le Chœur et Orchestre

Chaque année, le Cosu réunit plus d’une centaine de jeunes musiciennes et musiciens, enthousiastes et passionnés, autour d’un projet musical ambitieux qui poursuit nos missions éducatives et de transmission des savoirs.

Recherche et Innovation

Sorbonne Université promeut l'excellence au cœur de chacune de ses disciplines et développe de nombreux programmes interdisciplinaires à même de répondre aux grands enjeux du 21e siècle.

Recherche et Innovation

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

En Arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales / Médecine et métiers de la santé / Sciences et Ingénierie

Choisir Sorbonne Université, c’est intégrer un établissement pluridisciplinaire de renommée mondiale, donner le meilleur de soi-même pour suivre une formation de haut niveau, et rejoindre une communauté de plus de 52 000 étudiantes et étudiants, et 400 000 alumni dans le monde entier.

Arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales

La faculté des Lettres est l’une des plus complètes et des plus importantes, en France et dans le monde, dans le domaine des arts, langues, lettres, sciences humaines et sociales. Ses domaines de spécialité sont multiples : les lettres classiques et modernes, les langues, lettres et civilisations étrangères, la linguistique, la philosophie, la sociologie, l’histoire, la géographie, l’histoire de l’art et l’archéologie, la musicologie, les sciences de l’information et de la communication, les sciences de l’éducation et la formation des enseignantes et enseignants.

Médecine et métiers de la santé

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PACES (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Sciences et Ingénierie

Couvrant tous les champs de la connaissance en sciences et ingénierie, la faculté des Sciences et Ingénierie s’attache autant à soutenir la recherche au cœur des disciplines qu’à favoriser les approches pluridisciplinaires pour répondre aux grands enjeux du 21e siècle. L’excellence académique est portée par ses enseignants-chercheurs et chercheurs dont les travaux de recherche nourrissent la qualité des formations dispensées par la faculté.

Elle regroupe 10 membres couvrant toutes les disciplines des lettres, de la médecine, des sciences et ingénierie, de la technologie et du management. Cette diversité favorise une approche globale de l’enseignement et de la recherche, pour promouvoir en commun l'accès de tous au savoir.

Alliance 4EU+

L’Alliance 4EU+

Dans un monde qui change, Sorbonne Université s’est unie aux universités Charles de Prague, Heidelberg, Varsovie, Milan, Copenhague et Genève, pour créer l'Alliance 4EU+.

Avec un modèle novateur d’université européenne, 7 grandes universités de recherche intensive répondent ainsi aux défis qui s’imposent à l’Europe.

Les Alliances de Sorbonne Université


Le français va très bien, merci

Par Les Linguistes atterrées

La France et l'OTAN depuis 1989

Par Olivier Forcade

Préparer ma rentrée 2023-2024

Retrouvez toutes les étapes pour bien préparer votre rentrée, du dépôt de vos candidatures jusqu'au début de votre année universitaire.

Préparer ma rentrée slider

Candidater en première année de licence sur Parcoursup

Les candidatures en licence s'effectuent sur la plateforme nationale en ligne Parcoursup. Retrouvez le calendrier ainsi que nos fiches conseil pour vous accompagner lors des différentes étapes de la procédure.

Candidater en première année de master

Les candidatures en master s'effectuent à partir de cette année sur la plateforme nationale en ligne Mon Master. Retrouvez toutes les étapes à suivre pour effectuer vos recherches et candidater aux formations qui vous intéressent.

candidater première année de master


Quand nous nous sommes réveillés

Par Luba Jurgenson

Nuit du 24 février 2022 : invasion de l'Ukraine

La ville des enfants

Par Sophie Corbillé

Fantasmagorie du capital dans un parc d'attractions globalisé

Graduate

25 000

Étudiantes et étudiants

193

Parcours de licence

192

Parcours de master

13

Sites et campus

Formations

Découvrez toute notre offre de formation

Médecine

La faculté de Médecine assure l’enseignement des 3 cycles d’études médicales : de la PASS (intégrée à la faculté) au 3e cycle incluant des DES, DESC, DU et DIU. Les enseignements sont dispensés principalement sur deux sites : Pitié-Salpêtrière et Saint-Antoine. La faculté dispense également des enseignements paramédicaux : l’orthophonie, la psychomotricité et l’orthoptie. Le site Saint-Antoine intègre une école de sage-femme.

Etudier à | la faculté de Médecine

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants et leur propose une large offre de formations ainsi qu’un accompagnement adapté à leur profil et à leur projet.

La vie associative

La diversité des étudiants et de leurs parcours est l’une de nos richesses. Sorbonne Université s’engage pour la réussite de chacun de ses étudiants.

21 393

usagers

17 527

étudiants

715

hospitalo-universitaires

12

centres de recherche

Chiffres-clés


Découvrir les dernières parutions

Toutes les parutions

Dans les pas de Jonas

Par Serge Uzan

L’algorithme de Jonas

Dupuytren

Par /Sous la direction de Julie Cheminaud et de Claire Crignon

Ou le musée des maladies

Sexe et violences

Par Danièle Tritsch, Jean Mariani

Comment le cerveau peut tout changer

Les extraordinaires pouvoirs du ventre

Par Harry Sokol

Un fabuleux voyage à la découverte des pouvoirs de notre microbiote.

Le Grand Livre des pratiques psychomotrices

Par Anne Vachez-Gatecel, Aude Valentin-Lefranc

La Psychomotricité

Par Françoise Giromini-Mercier, Suzanne Robert-Ouvray, Cécile Pavot-Lemoine, Anne Vachez-Gatecel

Apologie de la discrétion

Par Lionel Naccache

Comment faire partie du monde ?

Le Grand Livre des pratiques psychomotrices

Par Anne Vachez-Gatecel, Aude Valentin-Lefranc

Fondements, domaines d'application, formation et recherche

Je marche donc je pense

Par Roger-Pol Droit et Yves Agid

La recherche en temps d'épidémie

Par Patrice Debré

Du sida au Covid, histoire de l'ANRS

Neurosciences cognitives

Par / Sous la direction de Mehdi Khamassi

La médecin

Par Karine Lacombe, Fiamma Luzzati

Une infectiologue au temps du corona

Le Cinéma intérieur

Par Lionel Naccache

Projection privée au cœur de la conscience

Recherche - [SV]

<Page en construction>

La plupart des domaines de la biologie sont couverts par les laboratoires de l'UFR Sciences de la vie.
 

Les laboratoires de recherche en Biologie

CRC / UMRS 1138

Le Centre de Recherche des Cordeliers (CRC), situé au cœur de Paris, développe une recherche fondamentale, translationnelle et clinique dans le domaine de la biologie et de la santé, en particulier dans les champs de la cancérologie, de l’immunologie, de l’étude du métabolisme et des grandes fonctions physiologiques de l’organisme.
Le CRC regroupe plus de 500 personnes travaillant dans 17 équipes réparties en trois départements et trois plateformes technologiques labellisées ISO9001. Il est dirigé par la professeure Jessica Zucman-Rossi, spécialiste en cancérologie et génomique des tumeurs.
Le CRC est placé sous les tutelles de Sorbonne Université, de l’Inserm, et de l'Université de Paris.  

Plus d'informations sur la page de l'UMRS 1138

Le Centre de recherche de l'Institut Curie rassemble plus de 1 100 collaborateurs sur trois sites : Paris, Orsay et St-Cloud. La recherche menée en cancérologie à l’Institut Curie, tant en recherche fondamentale qu’appliquée, est des plus innovantes en Europe. Une excellence, fruit de la collaboration entre équipes de l’institut mais aussi avec d’autres acteurs, en France ou à l’international.

Quatre unités de l'Institut Curie sont sous tutelle de l'UFR Sciences de la vie.

  • Biologie cellulaire et cancer / UMR 144

La mission de cette unité est de comprendre la biogenèse des compartiments cellulaires et les mécanismes moléculaires qui régissent les fonctions cellulaires normales.

Plus d'informations sur la page de l'UMR 144

  • Génétique et biologie du développement / UMR 3215

L’unité de recherche « Génétique et Biologie du Développement » de l’Institut Curie se compose de neuf équipes abordant des questions fondamentales relatives au développement des organismes et à ses dérèglements pathologiques.
L'action de ce laboratoire est fondée sur une notion simple : l’étude du développement et de l’homéostasie des tissus est la clé pour une meilleure compréhension des pathologies.
Ses équipes étudient le vivant à plusieurs échelles allant des organismes (souris, poisson zèbre, drosophile) aux aspects moléculaires, en passant par les organoïdes, les xénogreffes de patient ou les lignées cellulaires. Cette variété d’approches permet une analyse intégrée depuis le noyau porteur de l’information génétique jusqu’à l’organisme dans son entier.

Plus d'informations sur la page de l'UMR 3215

  • Dynamique de l'information génétique / UMR 3244

Les équipes de cette unité ont pour objectif de mieux comprendre les mécanismes de maintenance de l’intégrité du génome, tels que la réplication, la réparation et la recombinaison, ainsi que le rôle des mécanismes de contrôle du cycle cellulaire et de l’expression génomique non codante dans la maintenance de l’épigénome.
Une grande diversité de modèles expérimentaux est utilisée, allant de la levure à la cellule humaine, en passant par la souris. De même, des méthodologies expérimentales très vairées sont employées, y compris des approches génétiques, cytogénétiques et en biologie moléculaire et cellulaire, le peignage d’ADN et les méthodes de séquençage à haut débit d’ADN et ARN, directes ou après immunoprécipitation de chromatine, afin de caractériser les réponses aux troubles de la maintenance génomique.

Plus d'informations sur la page de l'UMR 3244

  • Dynamique du noyau / UMR 3664

Les équipes de cette unité s’intéressent aux relations entre information génétique et épigénétique au cours du développement, lors de la mise en place des destins cellulaires propres à chaque lignée de l’organisme. Il s’agit aussi de comprendre comment ces informations sont altérées en contexte pathologique comme le cancer.
Pour ce faire, des modèles expérimentaux de choix, (drosophile, xénope, souris, levure) et lignées cellulaires (humaines, rongeurs…) sont exploités. Les objectifs de ce laboratoire visent à comprendre comment la réplication de l’ADN et sa réparation, ainsi que la transcription et la répression de l’expression des gènes, sont modulés au cours du développement, de la division cellulaire et en réponse à des stress génotoxiques et environnementaux.

Plus d'informations sur la page de l'UMR 3664

L’Institut de biologie Paris-Seine (IBPS - FR3631) concentre l’ensemble de la recherche en biologie du campus Pierre et Marie Curie, au sein de Sorbonne Université (SU), où cette discipline a occupé de tout temps une place centrale. Situé dans le bâtiment du Quai St-Bernard au bord de la Seine, l’IBPS regroupe plus de 500 personnes réparties dans 5 unités et 7 plateformes technologiques.

Quatre unités de l'IBPS sont sous tutelle de l'UFR Sciences de la vie.

  • Laboratoire de biologie computationnelle et quantitative / UMR 7238

Le Laboratoire de Biologie Computationnelle et Quantitative (LCQB) est un laboratoire interdisciplinaire travaillant à l'interface entre la biologie et les sciences quantitatives. Il est construit pour promouvoir une interaction équilibrée des approches théoriques et expérimentales en biologie et pour favoriser la définition de nouvelles questions expérimentales, l'analyse des données et la modélisation des phénomènes biologiques.
Les projets du laboratoire abordent des questions sur les structures et processus biologiques à travers la réalisation d’expériences de génomique fonctionnelle, d’ingénierie des génome et de biologie synthétique sur des organismes modèle (levure, micro-algue et bactérie), le séquençage des génomes, la génération in silico de nouvelles données biologiques qui restent aujourd'hui inaccessibles aux expériences, la modélisation mathématique et physique des systèmes biologiques, le développement de méthodes statistiques pour les données l'analyse, et la conception d'algorithmes originaux visant à des prédictions.

Plus d'information sur la page de l'UMR 7238

  • Laboratoire de biologie du développement / UMR 7622

Le Laboratoire de Biologie du Développement (LBD) étudie le développement à de multiples échelles, de la molécule à l'organisme. Les équipes du laboratoire utilisent une variété d'organismes modèles associés à des approches intégrées, quantitatives et interdisciplinaires.
Le LBD s'appuie sur son expertise de longue date dans de nombreux aspects de la biologie du développement intégrative, en utilisant une grande variété d'organismes modèles : le nématode C. elegans, la Drosophile, le poisson-zèbre, le Xénope, le poulet, la souris et les plantes. Plusieurs groupes travaillent également sur des cellules et tissus humains. Le laboratoire est fermement orienté vers une vision moderne, quantitative et interdisciplinaire de la biologie du développement.

Plus d'informations sur la page de l'UMR 7622

  • Neurosciences Paris Seine / UMR 8246

Les équipes du laboratoire Neuroscience Paris Seine (NPS) étudient les fonctions cérébrales à différents niveaux, dans une vision intégrative, de la molécule au comportement. Leurs approches expérimentales complémentaires permettent de décrire et de manipuler la structure et la fonction des synapses et des circuits nerveux (incluant les cellules gliales et le couplage neuro-vasculaire).
Le laboratoire aborde des questions de développement neural, de plasticité et de régénération, ainsi que la dynamique des circuits neuronaux et du comportement, les altérations des circuits sous-jacents aux maladies psychiatriques et neurologiques, et enfin l'impact social et environnemental sur les fonctions cérébrales. En utilisant des modèles animaux pour divers troubles neurologiques ou psychiatriques, ces équipes visent à découvrir les mécanismes de base qui sous-tendent la physiopathologie de ces troubles.

Plus d'informations sur la page de l'UMR 8246

  • Adaptation biologique et vieillissement / UMR 8256

L'unité B2A-IBPS développe une ligne de recherche innovante et originale pour comprendre les facteurs contrôlant le vieillissement sain et la vulnérabilité aux maladies liées à l'âge. Ainsi, l'activité de l'unité s'inscrit dans le cadre de recherches fondamentales et translationnelles visant à repousser les frontières des connaissances sur les changements de l'adaptation cellulaire à une gamme de facteurs de stress tout au long de la vie, qui à leur tour induisent le vieillissement au niveau moléculaire, cellulaire et de l'organisme entier.
Ces investigations se déroulent dans un large éventail de modèles, des cultures cellulaires aux modèles animaux in vivo et aux études cliniques. Bien que fondamentales par nature, les recherches du laboratoire visent à accroître les connaissances pouvant être appliquées à la gestion des troubles liés au vieillissement ainsi qu'au développement de stratégies de modulation thérapeutique potentielle par prévention, réparation et renouvellement.

Plus d'informations sur la page de l'UMR 8256

L'Institut de Biologie Physico-Chimique (IBPC) détient une vocation pluridisciplinaire de promouvoir des recherches dans tous les domaines de la Biologie. Les bases structurales, génétiques et physico-chimiques du vivant sont étudiées à leurs différents niveaux d'intégration, de la molécule à l'organisme.
L'IBPC est un lieu de recherche ouvert sur la communauté scientifique internationale, qui promeut des travaux guidés par la curiosité scientifique et réalisés dans une atmosphère de liberté intellectuelle.

Deux unités de l'IBPC sont sous tutelle de l'UFR Sciences de la vie.

  • Biologie du chloroplaste et perception de la lumière chez les micro-algues / UMR 7141

Le LBCPLM est un laboratoire dédié à l’étude des processus induits par la lumière (photosynthèse et photoperception) et de la biologie du chloroplaste. L’UMR 7141 aborde des questions clés sur la biologie, l’évolution et l’écologie des micro-algues en se concentrant sur différentes espèces modèles (p. ex. Chlamydomonas reinhardtii et Phaeodactylum tricornutum) et sur des espèces phytoplanctoniques d’importance écologique, étudiés avec des approches écophysiologiques, biophysiques, biochimiques, génomiques et génétiques.
Le laboratoire  comporte une vingtaine de membres permanents (chercheurs, enseignants-chercheurs, ingénieurs, techniciens et administratifs) et une quinzaine de collaborateurs temporaires, doctorants et post-doctorants.

Plus d'informations sur la page de l'UMR 7141

  • Laboratoire de biologie moléculaire et cellulaire des eucaryotes / UMR 8226

Le laboratoire de Biologie Moléculaire et Cellulaire des Eucaryotes (LBMCE) développe des projets de recherche ayant pour objectif de comprendre les mécanismes moléculaires fondamentaux des organismes unicellulaires eucaryotes, tels que la levure Saccharomyces cerevisiae ou l'algue verte unicellulaire Chlamydomonas reinhardtii, par des approches multidisciplinaires.
Ses équipes combinent la génétique, la biologie moléculaire et cellulaire, la biochimie, la protéomique, la biophysique, la biologie structurale et la modélisation mathématique.  Ce laboratoire s'intéresse en particulier à la dynamique des organites, à la plasticité du génome linéaire et à la maturation des macromolécules d'ARN et des protéines.

Plus d'informations sur la page de l'UMR 8226

IFM / UMRS 1270

L'Institut du Fer à Moulin (IFM) est un centre de recherche de l’INSERM et de Sorbonne Université, consacré à l'étude du développement et de la plasticité du système nerveux.
L’IFM est actuellement composé de 8 équipes de recherche abordant des thématiques complémentaires portant sur les cellules souches, le développement du cortex cérébral, la neurotransmission et la signalisation, la plasticité des réseaux corticaux et la mémoire. Ces équipes mettent en œuvre des approches multidisciplinaires, de la molécule au comportement. Les recherches menées à l’IFM ont des applications médicales multiples dans le cadre des maladies neurologiques et psychiatriques telles que les troubles neurodéveloppementaux, l’épilepsie, les mouvements anormaux, les maladies neurodégénératives, la dépression et l’addiction. L’IFM est doté de plateformes scientifiques et techniques performantes pour l’imagerie cellulaire et tissulaire, le phénotypage des rongeurs et l’ingénierie cellulaire.

Plus d'informations sur la page de l'UMRS 1270

Les 12 unités de recherche de la Faculté de Médecine sont associées à l'UFR Sciences de la vie.

  • Institut du cerveau et de la moelle épinière / UM 75

L’Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM) est un centre de recherche de dimension internationale réunissant en un même lieu malades, médecins et chercheurs. L’objectif étant de permettre la mise au point rapide de traitements pour les lésions du système nerveux afin de les appliquer aux patients dans les meilleurs délais.
L’Institut du Cerveau – ICM est un pôle d’excellence pour le système nerveux central, implanté au coeur de l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

Plus d'informations sur la page de l'UM 75

  • Institut de la vision / UM 80

L’Institut de la Vision (SU/INSERM/CNRS) dirigé par le Pr Sahel a pour objectifs de comprendre les bases de notre vision, développer des approches thérapeutiques pour prévenir les pathologies oculaires et restaurer la vision de patients devenus aveugles. Les pathologies ciblées intègrent notamment les maladies héréditaires de la rétine, la dégénérescence maculaire liée à l’âge, le glaucome, la rétinopathie diabétique ou l’œil sec.
Ce centre de recherche accueille des cliniciens, biologistes, physiciens et mathématiciens pour le développement de projets pluridisciplinaires comme la modélisation des pathologies ou la production de systèmes diagnostiques.

Plus d'informations sur la page de l'UM 80

  • Maladies génétiques d’expression pédiatrique / UMRS 933

L'UMRS 933 (lnserm/Sorbonne Université) développe ses activités de recherche autour de 3 groupes de maladies génétiques : les maladies auto­inflammatoires, des maladies pulmonaires (dyskinésies ciliaires primitives et fibroses pulmonaires idiopathiques) et certaines maladies du développement (retards de croissance, déficits intellectuels syndromiques et anomalies du développement sexuel).
Les objectifs sont d'identifier les bases moléculaires et cellulaires de ces maladies et de tirer parti de l'élucidation des mécanismes physiopathologiques en cause pour ouvrir de nouvelles pistes thérapeutiques.

Plus d'informations sur la page de l'UMRS 933

  • Centre de recherche Saint-Antoine / UMRS 938

Le Centre de Recherche Saint-Antoine (CRSA) regroupe un très fort potentiel pour la recherche biomédicale à la fois fondamentale et translationnelle. Les travaux de recherche sont réalisés en collaboration avec les services cliniques et biologiques des hôpitaux St-Antoine –Tenon – Trousseau. Le CRSA est composé de 13 équipes de recherche labelisées par l’Inserm et Sorbonne Université, localisées principalement sur le site de l’hôpital Saint-Antoine et de l’hôpital Armand Trousseau.
La recherche du CRSA est axée sur deux thématiques scientifiques étroitement liées : la recherche en cancérologie et hématologie ; et la recherche sur le métabolisme et l’inflammation. Ces thématiques sont étudiées au niveau fondamental, physiopathologique, préclinique et clinique.

Plus d'informations sur la page de l'UMRS 938

  • Immunologie immunopathologie immunothérapeutique / UMRS 959

Le laboratoire Immunologie-Immunopathologie-Immunotherapie (i3) est consacré à l'immunologie des systèmes translationnelle.
Il a comme objectif heuristique de contribuer à l'avancement des connaissances fondamentales en immunologie et comme objectif appliqué de développer des immunothérapies innovantes contre les maladies auto-immunes & inflammatoires et l’allergie. Ainsi, i3 met en œuvre des approches de biologie des systèmes pour analyser la complexité des interactions cellulaires et des régulations au cours des réponses immunitaires et en thérapeutique. i3 maîtrise les analyses de données complexes en cytomique, génétique, metagénomique microbienne, transcriptomique et protéomique, et a une expertise particulière pour l’analyse du répertoire TCR des lymphocytes T.
i3 réunit des immunologistes, des cliniciens, des bioinformaticiens, des mathématiciens, des informaticiens et des statisticiens qui apportent les compétences multidisciplinaires nécessaires à son ambition.

Plus d'informations sur la page de l'UMRS 959

  • Centre de recherche en myologie / UMRS 974

 Le Centre de Recherche en Myologie est un pôle de recherche multidisciplinaire sur le muscle et ses pathologies.
L’objectif de l’UMRS 974 est de développer des approches innovantes de thérapies cellulaires, géniques ou pharmaco-géniques, fondées sur la compréhension de la physiopathologie moléculaire d’une maladie donnée, et donc adaptées à celle-ci.

Plus d'informations sur la page de l'UMRS 974

  • Centre d’immunologie et des maladies infectieuses / UMRS 1135

L'UMRS 1135 (CIMI), unité de recherche SU - INSERM - CNRS, a pour objectif la compréhension des fonctions du système immunitaire dans les conditions normales et/ou pathologiques dues à des agents infectieux.
Le centre rassemble des compétences scientifiques et cliniques en formation et en recherche dans les domaines de l’immunologie, de l’inflammation, de la microbiologie, des interactions hôte-pathogène et de la vaccinologie.
Cimi-Paris est localisé à la Faculté de Médecine Sorbonne Université, à l’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière. Cet environnement est particulièrement propice pour les collaborations cliniques dans le domaine des maladies infectieuses, des greffes, en hématologie, en immunologie, et en médecine interne.

Plus d'informations sur la page de l'UMRS 1135

  • Institut Pierre Louis d’épidemiologie et de santé publique / UMRS 1136

L’institut Pierre Louis d’Epidémiologie et de Santé Publique (IPLESP) rassemble toutes les forces de recherche en épidémiologie et en santé publique de Sorbonne Université.
L’institut couvre les principaux domaines de l’épidémiologie, clinique, populationnelle ou sociale, ainsi que de la pharmacoépidémiologie, de la biostatistique, de la modélisation statistique et mathématique, de la recherche clinique, des relations entre l’environnement et la santé, des déterminants sociaux de la santé et des organisations de soins en santé.
En termes d’applications, le laboratoire traite principalement de maladies transmissibles (grippe, infection par le VIH, hépatite virale,…), d’infections nosocomiales et émergentes, de maladies chroniques (maladies chroniques inflammatoires, maladies respiratoires, allergiques et cardiovasculaires, maladies psychiatriques), de prise en charge en réanimation.

Plus d'informations sur la page de l'UMRS 1136

  • Maladies rénales fréquentes et rares / UMRS 1155

L’objectif de l'UMRS 1155 est de fournir une approche translationnelle des mécanismes responsables de l’insuffisance rénale chronique afin de développer des traitements thérapeutiques efficaces et diminuer ainsi le nombre toujours croissant de patients nécessitant une dialyse.
La plupart des programmes de recherche fondamentale de l'UMRS 1155 visent à être transférés en clinique, et inversement des observations faites en clinique donnent naissance à de nouvelles hypothèses de recherche telles que la compréhension des mécanismes des maladies rares, les complications consécutives à une lésion rénale aiguë ou celles associées à la lithiase, l’identification de nouveaux biomarqueurs, ou la mise en ouvre des stratégies thérapeutiques innovantes. La recherche de l'unité dépasse les frontières de la néphrologie car elle aborde des mécanismes physiopathologiques majeurs communs tels que l’inflammation, la fibrose, le dysfonctionnement endothélial et vasculaire, ou la prolifération cellulaire anormale.

Plus d'informations sur la page de l'UMRS 1155

  • Neurophysiologie respiratoire expérimentale et clinique / UMRS 1158

L’UMRS 1158 est dédiée à l’étude des relations entre le système nerveux et l’appareil respiratoire (“neurophysiologie respiratoire”). Elle mobilise pour cela des approches biologiques, histologiques, physiologiques, pharmacologiques, et cliniques -y compris psychophysiologiques- avec dans chaque cas un recours approfondi aux biomathématiques et à la modélisation.
La recherche de l'unité est hautement translationnelle, son articulation étroite avec le département R3S (“respiration, réanimation, réhabilitation, sommeil”) du Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière Charles Foix permettant des interactions bidirectionnelles entre recherche animale et recherche humaine.

Plus d'informations sur la page de l'UMRS 1158

  • Unité de recherche sur les maladies cardiovasculaires, le métabolisme et la nutrition / UMR 1166

L'UMR 1166 est composée de cinq équipes dévolues à la recherche sur les maladies cardiovasculaires et métaboliques. Elle dispose d’expertises internationalement reconnues et complémentaires en génomique, biostatistique, biologie moléculaire et cellulaire, physiologie et pharmacologie.
L’unité a joué un rôle capital dans la création de l’Institut Hospitalo-Universitaire ICAN, Institute of Cardiovascular and Nutrition Diseases, l’un des six IHU créés en France, qui propose un plateau technique unique pour la recherche clinique et le matériel biologique humain dans le champ des maladies cardiovasculaires et de la nutrition.
Le projet scientifique de l'UMR 1166 s’organise autour de quatre axes principaux : athérothrombose et maladies coronariennes, génomique des cardiomyopathies et de l’insuffisance cardiaque, fibrillation atriale et arythmies cardiaques, lipides et maladies vasculaires athérosclérotiques.

Plus d'informations sur la page de l'UMR 1166

  • Nutrition et obésités: approches systémiques (nutriomics) / UMRS 1269

Le laboratoire Nutriomics mène de nombreuses recherches fondamentales et translationnelles dans le domaine de l’obésité et des troubles métaboliques associés. L'unité a pour objectifs d'explorer les perturbations du dialogue inter-organes et particulièrement le rôle du tissu adipeux et de l’intestin dans ces dialogues et d'identifier de nouveaux moyens de stratifier la maladie et de nouvelles thérapies afin d’améliorer la santé cardiométabolique.

Plus d'informations sur la page de l'UMRS 1269

Les thématiques de recherche

Les domaines d'expertises au sein de l'UFR Sciences de la vie sont :

  • Biologie computationnelle
  • Biologie de la cellule
  • Biologie structurale
  • Biologie synthétique
  • Biophysique
  • Développement
  • Évolution
  • Immunologie
  • Neurosciences
  • OMIQUE
  • Physiopathologie

Plus d'informations sur la page des thématiques de recherche